Le fanatisme contre la civilisation européenne

images.jpg

L’affaire Rushdie, qui date depuis plus de trente ans maintenant, ne m’a jamais vraiment ému. Si l’homme et l’œuvre sont respectables, celle-ci ne m’émeut guère faute de l’avoir lu, et surtout faute d’appétence à son égard – les critiques que j’ai pu lire n’ont guère renforcé mon intérêt -, il n’en reste pas moins vrai que l’agression qu’il vient de subir est révélatrice de ce qui sépare deux mondes : l’un irrationnel, celui du fanatisme religieux, l’autre, celui de la raison qui sépare le temporel du spirituel et qui permet à l’homme de mettre la main sur une nature qu’il façonne à sa mesure mais qu’il ne dominera jamais. Dans cet édito, une fois de plus Natacha Polony fait mouche en soulignant tout ce qui nous sépare, nous autres Européens, du fanatisme religieux et de nos coupables tolérances en matière d’immigration. Comme l’écrivait je ne sais plus qui, on n’a pas vingt siècles de civilisation derrière nous pour finir au rayon bricolage.

Lire la suite ICI

Source : Marianne 18/8/2022

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s