Ukraine : les Russes peuvent neutraliser sans problème les drones et missiles de l’OTAN

Depuis le temps qu’on entendait parler d’eux, ils arrivent enfin, les S-400 Trioumf.

Tout beaux tout nouveaux, version 2022 à peine sortis d’usine, avec la peinture qui sent encore le neuf.  Et toutes les options sans supplément.

Descriptif succinct des S-300 et 400

 Version améliorée des S-300 Favorit (Code OTAN SA-20B) le système mobile S-400 de missiles sol-air (code OTAN SA-21 Growler) était initialement destiné à assurer une protection aérienne des frontières de la Russie avec l’Eurocrature.

Bien avant l’opération de dénazification en Ukraine. Quand Poutine a réalisé que l’objectif de l’adversaire était d’encercler, de paralyser et de confiner son pays, en avançant chaque jour un peu plus ses pions à l’Est.

Conçu au départ pour neutraliser des attaques aériennes en complément de la chasse, les versions les plus récentes de cette « super DCA » ont ajouté à leurs capacités contre les missiles balistiques des aptitudes contre ceux de croisière et  les drones.

Bien que restant sous surveillance humaine, le dispositif est prévu pour un fonctionnement complètement automatisé : détection, identification, destruction.

Bien évidemment nos amis Russes ne vont pas révéler leurs petits secrets, mais on peut, sans risquer de leur nuire, préciser que ce système d’arme comporte trois éléments de base : un lanceur, un radar de conduite de tir et un poste de commandement, la coordination des trois étant la clé du succès. Ce n’est pas un hasard si ce matériel inquiète les Américains lorsqu’ils font des comparatifs.

Lire la suite sur Résistance Républicaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s