Les prisons françaises sont à l’image de la France : en voie de tiersmondisation avancée (Breizh Info)

BI – « La manière avec laquelle on fait vivre les détenus en France est inimaginable » a dénoncé récemment la très gauchiste contrôleuse générale des lieux de privation de liberté Dominique Simonnot. Mais désolé pour certains lecteurs qui s’en offusqueraient, elle a raison. Car depuis des années, tout comme la société française s’effondre de plus en plus rapidement, l’état des prisons se dégrade, dramatiquement.

Dramatiquement, car contrairement à la vulgate de droite qui voudrait que « c’est bien fait pour eux, à ces salauds de prisonniers, du pain sec, de l’eau, et qu’ils ne se plaignent pas », les choses ne sont pas aussi simples que cela.

Actuellement, une grosse minorité des détenus sont en détention préventive, cela signifie qu’ils n’ont pas été jugés, mais qu’ils sont privés de leur liberté, malgré la présomption d’innocence. Premier scandale absolu.

Deuxième scandale absolu, dans un pays civilisé : la plupart des détenus ne bénéficient pas de cellules individuelles. Seuls les plus dangereux, les VIP, les pédocriminels, ont cette « chance » quasiment d’office, pour leur propre sécurité. Résultat, les autres, victimes de crimes ou de délits moins importants, tout comme les détenus liés à des condamnations politiques, se retrouvent entassés, les uns avec les autres, dans des cellules déjà miteuses. Les plus faibles sont soumis à la loi des plus forts physiquement et de ceux qui ont le plus de réseaux autour d’eux. Bien évidemment, les Blancs, ultra minoritaires dans les grandes prisons françaises, sont les premières victimes de ce système à broyer l’être humain.

(…) Lire la suite sur Breizh Info

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s