Après le Stade de France, les Canadair : Darmanin a encore menti…

 Frédéric Sirgant 24 juillet 2022

C’est un nouveau fact-checking qui tombe bien mal pour le gouvernement, et en particulier pour le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. 

Après les mensonges du pouvoir macronien sur les masques et le Covid, révélés par le Professeur Delfraissy avant de quitter son poste, après le déni et ses mensonges sur les événements du Stade de France, Gérald Darmanin a encore menti, selon une vérification publiée par 20minutes. 

Cette fois sur les moyens dont dispose la  dans la lutte contre les incendies. Interrogé le 19 juillet à l’Assemblée nationale sur les moyens de lutte contre les incendies, le ministre de l’Intérieur avait déclaré : « La  dispose de la plus grande flotte d’Europe, avec notamment 21 avions et 35 hélicoptères. Depuis 2017, nous avons augmenté de 44 % le budget de la Sécurité civile. Plutôt que polémiquer, soutenons nos sapeurs-pompiers qui font un travail admirable ! »

Pour 20minutes , « la déclaration de Gérald Darmanin est fausse si l’on est tatillon et mérite d’être largement nuancée. » En effet, la  dispose de douze Canadair et six Dash 8, des avions gros-porteurs qui larguent de l’eau. 18 donc et non 21. Christophe Govillot, pilote de Canadair et représentant du Syndicat national du personnel navigant de l’aéronautique civile (SNPNAC) interrogé par le journal explique le décalage : « Cela fait 18 avions bombardiers d’eau en France, c’est le vrai chiffre, celui que l’on a au quotidien ». Le ministre a certainement ajouté trois avions d’observation, auxquels il faut encore ajouter 35 hélicoptères dragon, qui servent à la reconnaissance et au transport de personnel, et 2 hélicoptères bombardiers d’eau, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, soit un total de 58 appareils.

Même en faisant ces additions, l’affirmation de Gérald Darmanin demeure fausse car l’Espagne atteint un nombre de 61 appareils. Par ailleurs, si l’on s’en tient aux seuls appareils bombardiers d’eau, la France se situe non seulement derrière l’Espagne mais aussi derrière l’Italie : 34 pour nos voisins, 20 pour nous.

Ce nouveau mensonge de Darmanin avait pour louable objectif de masquer un nouveau signe tangible du déclassement de la France, surtout si l’on rappelle que tous ces appareils n’étaient pas en état de marche et que le personnel manquait ; le syndicaliste cité plus haut le rappelait : « On fait avec les moyens qu’on a actuellement, il faut juste que ces moyens soient disponibles et qu’on ait suffisamment de personnel pour être efficace ».

Un autre professionnel, le commandant Alexandre Jouassard, apporte au débat un élément fondamental : « Avec des incendies en simultanée en Bretagne, dans le Maine-et-Loire et dans le sud et l’ouest de la France, ce qui n’était jamais arrivé, on arrive à une limite capacitaire ».

C’est exactement le même phénomène et la même faillite que pour les hôpitaux débordés en cas d’épidémie ou d’attentats. L’Etat, les secours doivent pouvoir se projeter en même temps sur plusieurs points du territoire. C’est une banalité de ce qui doit s’apprendre dans les cours de stratégie. Nos élites, pourtant adeptes de l’en même temps et de l’ubiquité, ont oublié que les catastrophes, elles aussi, malheureusement, pratiquent cet en même temps.

https://by-jipp.blogspot.com/2022/07/apres-le-stade-de-france-les-canadair.html#more

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s