Émeutes à Épinal : Véhicules incendiés, policiers attaqués, des barricades montées sur la chaussée, du mobilier urbain détruit… Le maire appelle à “ne pas faire d’amalgame”

La réponse policière ne s’est pas faite attendre après les violences urbaines du week-end dernier à Épinal dans le quartier du plateau de la Justice (sic) . Trois personnes dont deux mineurs sont ce matin en garde à vue. D’autres interpellations pourraient suivre.

La réplique policière et judiciaire a été quasi immédiate après les violences urbaines du week-end dernier à Épinal. Trois hommes dont deux mineurs viennent d’être interpellés. Nous apprenons ce matin que deux d’entre elles sont actuellement en garde à vue au commissariat de la ville.

Rappelons qu’une trentaine d’individus ont pris part à ces émeutes dans la nuit de samedi à dimanche avec du mobilier urbain et des voitures brulées.

(…) France Bleu

Une trentaine de personnes sont recherchées par la police après les violences urbaines survenues dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juillet à Epinal, dans le quartier du plateau de la Justice. Des barricades ont été montées sur la chaussée, deux voitures et deux mini-bus ont été incendiés et les représentants des forces de l’ordre pris à partie. Le préfet des Vosges Yves Séguy promet que les “missions de surveillance de la police vont s’intensifier“.

(…) “Ce que je veux, cette semaine, c’est comprendre pourquoi on en est arrivé à de tels faits“, a déclaré le premier magistrat de la ville. Patrick Nardin qui appelle “à ne pas faire d’amalgame” avec le reste de la population du quartier “qui vit bien, qui essaye de vivre bien.”

France Bleu

(…) C’est une désolation pour Michel Mouhat qui montrait ce matin les deux minibus brûlés avec des engins incendiaires. « Les individus ont brisé les vitres avant de lancer des engins incendiaires dans les deux véhicules .Ils sont entièrement brûlés et inutilisables.  Les vandales se sont introduits dans le parking, et ils ont même volé une étagère dans l’abris de jardin des enfants de 3 à 5 ans.  Ils ont brisé les vitres de la crèche qui ce matin a dû se déplacer pour accueillir les petits le temps de nettoyer les débris de verre. C’est le début des vacances et ça nous inquiète beaucoup ». Le centre accueille des enfants de 3 à 17 ans. Les chantiers d’été pour les plus grands et la sortie à Bouzey ont été annulés aujourd’hui.

Les violences semblent avoir été préméditées. Le courant des lampadaires de la place d’Avrinsart avait été coupé, les assaillants étaient cagoulés et ont évolué dans le noir malgré la présence des caméras. Sur place, la police et les pompiers ont préféré ne pas intervenir pour ne pas envenimer la situation qui a duré 4 heures.

Les habitants sont inquiets et en colère. Ils n’en peuvent plus de cet état latent de violence. « C’est bien la 5ème fois que je vois les abris bus détruits. ça m’inquiète pour mes enfants qui sont au centre social » dit un homme qui attend le bus. A côté, une femme est en colère «  c’est lamentable ! ». De l’avis de beaucoup, la place est squattée tous les soirs par petits groupes. Ils boivent et ils fument sur fond d’ennui.

(…) Epinal Infos

(Merci à turlututu2)

https://www.fdesouche.com/2022/07/21/emeutes-a-epinal-vehicules-incendies-policiers-attaques-des-barricades-montees-sur-la-chaussee-du-mobilier-urbain-detruit-le-maire-appelle-a-ne-pas-faire-damalgame/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s