Triple meurtre d’Angers par un Soudanais : vague d’indignation à droite

Le meurtre dans la nuit de vendredi à samedi de trois jeunes hommes, dont un mineur et deux rugbymen du club angevin, a provoqué dimanche une vague d’indignation politique et médiatique à droite.

Des circonstances accablantes

En effet, au fur et à mesure que les circonstances de l’affaire étaient connues, il est apparu qu’il ne s’agissait pas d’une « rixe », comme l’a qualifiée le maire Horizons de la ville Christophe Béchu, devenu ministre dans le gouvernement d’Élisabeth Borne.

Le suspect est un réfugié politique soudanais déjà connu de la police. En outre, les jeunes victimes s’étaient plus tôt interposées pour protéger des jeunes filles importunées par l’individu, qui serait donc revenu tuer sauvagement les trois hommes.

Vague d’indignation à droite et au 

Dès samedi, plusieurs élus et personnalités de droite avaient réagi. Outre Marion Maréchal, Éric Ciotti,  et plusieurs élus du  comme Hélène Laporte, vice-présidente de l’Assemblée nationale, ont dénoncé la situation migratoire et sécuritaire.

Lire la suite sur BVoltaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s