L’électricité pour les voitures électriques sera bientôt plus chère que l’essence

 

 par  · Publié  ·

Jusqu’à présent, les propriétaires allemands de voitures électriques sont sortis relativement indemnes de la crise énergétique.
Mais cela pourrait changer. Les prix de gros sur la bourse de l’électricité EEX de Leipzig ont atteint un nouveau record de 319 euros par mégawattheure à la fin de la semaine dernière. Cela signifie qu’ils ont plus que triplé depuis le début de l’année.
Rien qu’au cours des trois dernières semaines, le prix du kilowattheure sur les bourses est passé de 22 à 31 cents. Cela représente une augmentation de 41 % et ne doit pas être confondu avec les prix à la consommation. Ces derniers sont nettement plus élevés. Même la suppression de la taxe EEG de 3,7 centimes n’a pas pu arrêter la méga-inflation. Et cette hausse ne s’est pas encore vraiment répercutée sur les prix des stations de recharge.

Des fournisseurs individuels tels que Hamburg Energie ont déjà annoncé en juin, c’est-à-dire avant le nouveau choc inflationniste, qu’ils allaient augmenter les prix de plus de 60 %.

L’avantage du prix pourrait se transformer en désavantage

Depuis avril, le kilowattheure coûte un peu moins de 40 centimes pour la charge normale et près de 50 centimes pour la charge rapide. Si les fournisseurs répercutent l’augmentation de 310 % du prix de la bourse de l’électricité EEX de Leipzig sur les consommateurs, la conduite d’une voiture électrique pourrait bientôt devenir très coûteuse. Selon Auto-Bild, des prix de 1,10 euros par kilowattheure sont actuellement en discussion. Avec une consommation moyenne de 19 kWh par 100 kilomètres, cela correspondrait à un prix de plus de 21 euros.

Cela signifie que le coût de la conduite d’un véhicule électrique serait environ 50 % plus élevé que pour une mobilité avec des moteurs à combustion. Le portail de comparaison Verivox a calculé une consommation moyenne de 7,7 litres aux 100 kilomètres. Pour les véhicules nécessitant du Super E10, cela correspond à des coûts de 14,10 euros.

L’avantage de prix des voitures électriques appartiendrait donc au passé. Au contraire, les voitures électriques menacent de devenir encore plus chères à l’usage que les véhicules à essence et diesel. Selon Verivox, en mars dernier encore, les voitures électriques étaient jusqu’à 60 % moins chères à conduire que les voitures à combustion interne.

La hausse des coûts énergétiques est préoccupante

Selon l’Office fédéral de la statistique, les prix des produits énergétiques ont augmenté de près de 40 % en juin par rapport au même mois de l’année précédente. Le programme d’allègement du gouvernement fédéral avec la réduction temporaire de l’impôt sur les huiles minérales a légèrement atténué la hausse des prix. Le taux d’inflation pour les carburants était de 33,2 % en juin, contre 41,0 % en mai 2022.

En revanche, le prix de l’électricité pour les ménages privés a considérablement augmenté. Les prix ont augmenté de plus de 40 % par rapport au même mois de l’année dernière.

L’Ukraine sabote les livraisons de gaz à l’Allemagne

Mais en raison de l’exemption de la turbine Nord Stream 1 du paquet de sanctions US/UE contre la Russie, un groupe d’intérêt ukrainien a entamé une procédure judiciaire devant la Cour fédérale de justice (BGH). Le Congrès mondial ukrainien veut s’assurer que la livraison du composant Siemens entretenu au Canada soit arrêtée.

L’Allemagne ne serait alors plus en mesure de recevoir du gaz par le gazoduc, ce qui entraînerait une véritable crise énergétique pour les consommateurs.

L’association a annoncé qu’elle avait demandé à la Cour fédérale de justice de déterminer « que la décision d’accorder un permis à Siemens était déraisonnable et injustifiée ». En outre, l’association demande « l’annulation de l’autorisation ».

Du point de vue des Ukrainiens, l’exception accordée est « totalement inacceptable ». Car les Allemands pourraient aussi couvrir leurs besoins en gaz d’une autre manière, par exemple via le gazoduc ukrainien.

FWM a contacté un analyste européen chevronné du secteur de l’énergie au sujet de cette décision. L’analyste nous a dit sous couvert d’anonymat : « Ce processus équivaut à une déclaration de guerre de l’Ukraine contre l’Allemagne, et il faudrait y répondre en conséquence. Il s’agit des intérêts de survie de l’Allemagne. Et c’est un mensonge quand l’Ukraine achète du gaz à la Russie et veut interdire l’Allemagne.

« L’un des motifs pourrait être que l’Ukraine veut prélever des frais de transport auprès de l’Allemagne ou prélever des parties importantes du gaz destiné à l’Allemagne, comme elle l’a fait dans le passé. La capacité de la ligne ukrainienne est loin d’être suffisante pour l’Allemagne. »

https://by-jipp.blogspot.com/2022/07/lelectricite-pour-les-voitures.html#more

Une réflexion sur “L’électricité pour les voitures électriques sera bientôt plus chère que l’essence

  1. Ping : L’électricité pour les voitures électriques sera bientôt plus chère que l’essence — information nationaliste – youannie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s