Le deuxième quinquennat de Macron à peine entamé, Le Maire, Darmanin et Philippe préparent déjà 2027

Président réélu, mais Président non rééligible en 2027, Emmanuel Macron entame à peine son quinquennat que, déjà, s’aiguisent les ambitions autour de lui. Chacun dans leur style, Bruno Le Maire , Gérald Darmanin et Édouard ­Philippe ont fait un pas en avant cette semaine, confirmant qu’il faudrait compter avec eux dans la bataille pour la succession. De quoi irriter les macronistes légitimistes, qui font bloc autour de la Première ministre, Élisabeth Borne . « Chacun essaie de se placer dans la course aux petits chevaux, mais ce n’est pas l’enjeu aujourd’hui », s’agace ainsi un cadre de la majorité.

« Imaginer que ça peut se faire contre le Président, c’est mal connaître les institutions et la volonté d’Emmanuel Macron de présider jusqu’au dernier quart d’heure, met aussi en garde un proche du chef de l’État. Et c’est mal connaître Élisabeth Borne de penser qu’elle va regarder les balles passer. » La locataire de Matignon va vite devoir apprendre à nager en compagnie de ces trois « requins », comme les a surnommés un macroniste. Sous peine d’être dévorée.

Mercredi, Bruno Le Maire est monté à la tribune du Sénat pour prononcer le discours de politique générale. A-t-il eu un pincement au cœur en se mettant ainsi dans la peau du chef du gouvernement ? Ce jour-là, il s’agissait de lire les mots d’une autre, Élisabeth Borne, qui s’adressait au même moment aux députés. Mais si cette tâche lui est revenue, c’est qu’à défaut d’être Premier ministre « BLM » est désormais le premier des ministres, selon l’ordre protocolaire. Et le seul, sous la Ve République, à être resté aussi longtemps à la tête de Bercy sans interruption. Depuis 2017, il n’a cessé de grimper dans la hiérarchie gouvernementale. Signe de son poids dans l’exécutif, le ministre de l’Économie s’est autorisé, lundi matin sur France Inter, à annoncer lui-même sa reconduction à son poste. Tant pis pour le crime de lèse-majesté.  […]

Édouard Philippe a un message pour les Français : « On va aller au bout » , « on est déterminé » même si cette « aventure collective » sera « longue ». L’opiniâtreté de l’ancien Premier ministre a déjà résonné près de 120 000 fois aux oreilles des internautes, si on en croit les vues de cette vidéo mise en ligne vendredi. Objectif : que ces visionneurs se transforment en nouveaux adhérents du parti philippiste, Horizons. Et qu’ainsi le maire du Havre fasse un pas de plus sur son chemin vers la prochaine présidentielle. […]

Gérald Darmanin entend aussi jouer sa partition personnelle, lui aussi a été envisagé par certains pour remplacer ­Élisabeth Borne, lui aussi est à la tête d’un ministère de premier plan… Gérald Darmanin émerge pourtant tout juste de la délicate séquence de la gestion de la finale de Ligue des champions, le 28 mai au Stade de France. Laquelle pourrait connaître un nouveau rebondissement mercredi, avec la présentation des conclusions de la mission d’information sénatoriale sur ces incidents. Qu’importe : le ministre de l’Intérieur sort renforcé du remaniement. Et entend bien continuer à peser. [..]

Le JDD

https://www.fdesouche.com/2022/07/10/le-deuxieme-quinquennat-de-macron-a-peine-entame-le-maire-darmanin-et-philippe-preparent-deja-2027/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s