Guerre d’Ukraine – Jours125-126 – Le consensus occidental est-il en train de se lézarder? par Edouard Husson

La bataille d’Ukraine 

29 juin 2022

En s’appuyant sur Southfront.org

Les forces dirigées par la Russie ont accéléré leur progression dans la zone stratégique de Severodonetsk-Lisitchansk. Le commandement militaire ukrainien a perdu les dernières chances d’évacuer les unités restantes de la ville de Lisitchansk. Toutes les routes qui y mènent sont sous le feu de l’artillerie russe. Quelques grappes de militaires ukrainiens tentent de fuir vers Seversk par les champs.

Pendant ce temps, les unités d’assaut des forces russes sont entrées dans Lisitchansk et des combats ont éclaté dans les rues. Selon l’ambassadeur de la République populaire de Lougansk auprès de la Fédération de Russie, les forces de la République et l’armée russe contrôlent déjà 50 % de la ville.

Les unités russes avancent depuis Voltcheïarovka le long de l’avenue Oktiabreskaïa et depuis le village de la mine Matrosskaïa le long des “Héros de Stalingrad”.

Dans le même temps, le piège autour de la ville se referme.

Au nord, les forces dirigées par les Russes ont pris le contrôle de la ville de Privolie située à la périphérie nord-ouest de la région de Severodonetsk. Les unités en progression ont traversé la rivière Severski Donets et ont établi un pied-à-terre sur la rive droite le 28 juin. Elles ont ensuite lancé une opération de prise de contrôle de la ville, qui est tombée en un jour.

Le 29 juin, les forces russes ont pris le contrôle de toute la zone industrielle de la raffinerie de pétrole de Lisitchansk, située à l’ouest de la ville. Il s’agissait de l’une des principales bases militaires des unités ukrainiennes dans la région. À la suite de plusieurs jours d’affrontements, les troupes ukrainiennes ont subi de lourdes pertes.

Le même jour, dans la région de Zaporozjie, le plus grand échange de prisonniers de guerre depuis le début des opérations russes a eu lieu près de la ville de Kamenskoïe. 144 prisonniers de guerre ukrainiens ont été échangés contre 144 militaires russes. 

L’armée russe a retiré les systèmes de défense antiaérienne stationnés sur l’Ile aux Serpents qui devenaient la cible régulière de tirs ukrainiens (avec des armes livrées par les Occidentaux et le soutien d’images satellites envoyées par des drones américains). Officiellement, la Russie dit s’être retirée en signe de “bonne volonté” afin de monter qu’elle ne s’opposera pas aux convois de grains partant d’Odessa.M.K. Bhadrakumar explique:

“Cette décision intervient un jour après que le ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, ont discuté de la sécurité alimentaire dans le contexte de la situation en Ukraine, lors d’un appel téléphonique mercredi 29 juin. Selon le communiqué de presse russe, M. Lavrov a “souligné que l’exportation de céréales ukrainiennes est empêchée par l’exploitation minière de la mer Noire par Kiev”.

En outre, M. Lavrov a “réaffirmé sa volonté de continuer à remplir ses obligations en matière d’exportation de denrées alimentaires et d’engrais, bien que leur exécution soit considérablement compliquée par les sanctions unilatérales illégales des États occidentaux et la perturbation des chaînes de production et de vente au détail mondiales due à la pandémie de COVID”.

Il est important de noter que M. Lavrov a fait part à M. Guterres de “l’intention de Moscou de poursuivre les travaux sur la réduction des menaces de la crise alimentaire, y compris en coopération avec l’ONU.”

Le ministère russe de la défense, tout en annonçant le retrait de l’île des Serpents, l’a qualifié de “geste de bonne volonté” et l’a lié à la crise de la sécurité alimentaire. Il a ajouté : “La Fédération de Russie a démontré à la société internationale l’absence de tout obstacle aux efforts de l’ONU pour établir un corridor humanitaire pour le transport des produits agricoles depuis l’Ukraine.

“Cette solution empêchera Kiev de spéculer sur une crise alimentaire imminente en invoquant l’incapacité d’exporter des céréales en raison du contrôle total de la partie nord-ouest de la mer Noire par la Russie.

C’est maintenant au tour de la partie ukrainienne qui n’a toujours pas nettoyé le littoral de la mer Noire, y compris les eaux portuaires.”

En outre, on peut estimer: 

– que l’armée russe ne souhaite pas gâcher du matériel sur une île dont l’importance stratégique est limitée. 

– que les forces russes contrôlent toujours l’île aux Serpents vu  la présence navale russe en Mer Noire. 

– que la Russie prend garde à ne pas donner prise à quelque provocation américaine que ce soit. 

Les habitants de Kherson se rallient massivement aux paiement de leurs retraites en roubles. 

30 juin 2022: 

En s’appuyant sur @rybar

L’armée russe a détruit à Odessa un immeuble dans lequel se trouvaient des militaires kiéviens. Le gouvernement ukrainien crie au massacre de civils. 

+ Les forces armées russes frappent les positions de l’ennemi à Iounakivka à la frontière russe dans la région de Soumi.

+ Dans le nord de la région de Kharkov, les combats de tranchées se poursuivent. À la suite d’une frappe de missiles des forces armées russes sur Kharkov, deux emplacements de défense territoriale ont été détruits avec au moins 100 militaires tués.

+ La prise de contrôle de la raffinerie de pétrole de Lisitchansk est terminée. Les unités ukrainiennes se sont retirées à Zolotarivka et tentent de se retrancher le long de la dernière route de retraite de Lisitchansk. À l’ouest de la ville, les forces alliées avancent sur Seversk depuis deux directions : de la raffinerie de pétrole à Verhnokamïanskïe et de Nikolaivka à Spirne. Les combats se poursuivent à la périphérie sud de Lisitchansk, près de l’usine de produits en caoutchouc et de Bila Hora.

+Des unités tchétchènes ont traversé Severski Donets près de Privillia depuis Stara Krasnianka et assaillent la colonie avec la milice populaire de la République Populaire de Donetsk.

+Les unités Wagner s’attachent à briser la défense près de Bakhmout et à éliminer le personnel et le matériel de l’ennemi sur la ligne Pokrovskie-Klinovie.

+Dans la région de Dniepropetrovsk, les forces armées russes ont lancé une attaque contre les installations de l’armée ukrainienne

+Les frappes de missiles ont détruit le site des mercenaires étrangers à Nikolaïev et le dépôt de munitions à Chevtchenko.

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/07/01/guerre-dukraine-jours125-126-le-consensus-occidental-est-il-en-train-de-se-lezarder-par-edouard-husson/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s