Sortir du flou

Threard-.jpg

Yves Thréard

Entre deux voyages à l’étranger, Emmanuel Macron a donné ses instructions à Elisabeth Borne. La première ministre est non seulement confirmé dans ses fonctions, mais elle est en plus chargée de lui faire des propositions pour l’avenir et de lui suggérer des noms pour un nouveau gouvernement. Lourde responsabilité qui montre que le locataire de Matignon peut être plus qu’un exécutant, davantage qu’un collaborateur.

Depuis l’instauration du quinquennat, on avait perdu l’habitude. Peut- être est-ce aussi le signe que le chef de l’État ne sait trop sur quel pied danser avec la nouvelle Assemblée nationale ! Pendant qu’il s’occupe des affaires du vaste monde, à elle, donc, de régler les problèmes domestiques.

On peut gloser à l’infini sur la manière, mais il est effectivement urgent que la France sorte du flou sur le fond. Alors que, avec le retour de l’inflation, une grave crise économique est à redouter, personne ne comprendrait que le pouvoir exécutif tergiverse ou se perde dans des considérations fumeuses et hors sujet. Aussi n’a-t-il pas mieux à faire que de vouloir inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution ? À l’inverse des États-Unis, celui-ci n’est nullement menacé chez nous et cela ne correspond à aucune revendication. Ainsi Emmanuel Macron, en quête de majorité et d’unité, est-il bien cohérent quand il refuse d’emblée de travailler avec les députés du RN ou de La France insoumise ? Comment peut-il affirmer cela alors qu’il a répété ce week-end « être à l’écoute du message qui a été envoyé et traduit dans les urnes aux élections législatives»? L’avertissement reçu lui interdit de continuer à jouer les Dr Jekyll et Mr Hyde.

Au lieu de chercher à sceller d’improbable coalitions, Emmanuel Macron serait bien inspiré de préparer des mesures utiles. Des réformes qui échappent sur surcroît au « quoi qu’il en coûte » alors que la dette publique flirte avec les 3 000 milliards d’euros. Est-ce le cas du projet de loi sur le pouvoir d’achat ? Le doute est permis. Sur les retraites comme sur l’école et l’hôpital, que souhaite-t- il exactement ? Certes les intentions existent, mais le flottement est patent, d’autant que le gouvernement reste à constituer. Comment trouver des majorités dans ces conditions ? Élisabeth Borne a du pain sur la planche…

Source : Le Figari 27/6/2022

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2022/06/27/sortir-du-flou-6389010.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s