Embargo sur le pétrole russe, Ursula von der Leyen fait marche arrière

   par   29 mai 2022

Le 24 mai 2022, Euronews écrivait que Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, « espère qu’un accord sera bientôt trouvé entre États membres pour mettre en place un embargo sur le pétrole russe. 

Si la Hongrie a mis son véto, un accord est encore possible « dans les jours qui viennent » pour surmonter les réticences de Budapest a estimé mardi la présidence française, contredisant le Premier ministre hongrois Viktor Orban qui le juge « très improbable » ».

Un improbable qu’elle sait être une réalité puisque le jour précédent elle déclarait à la journaliste vedette de la chaîne américaine MSNBC Mika Brzezinski, la fille de feu Zbigniew, l’auteur du « Grand Échiquier » qui conseilla aux présidents des Etats-Unis d’arracher l’Ukraine à l’influence russe pour empêcher cette dernière de redevenir une grande puissance : « Nous devons acheter du pétrole russe pour que Poutine ne fasse pas plus de profits ailleurs ». « Si nous coupons immédiatement – comme si aujourd’hui – le pétrole, il pourrait peut-être amener le pétrole qu’il ne vend pas à l’Union européenne sur le marché mondial, où les prix augmenteront, et le revendre plus cher, et remplir son trésor de guerre », a-t-elle expliqué. Un  rétropédalage en bonne et due forme de l’Allemande à la tête de la commission européenne qui témoigne de la réalité des désaccords au sein de l’Union Européenne. L’unité entre tous les pays n’existe, en somme, que dans l’esprit des journalistes de la presse au collier. 

Au cours de cet entretien, la présidente de la Commission européenne a souligné également que, paradoxalement, cette guerre en Ukraine et « notre volonté de nous débarrasser de notre dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles » ont « accéléré le Green Deal européen ». « C’est un paquet d’investissement de 300 milliards. 95 % sont consacrés aux énergies renouvelables » a-t-elle précisé. « Mais nous devons maintenant passer à la vitesse supérieure et accélérer ces investissements massifs dans les énergies renouvelables ».

Pour Schwab, le gourou de Davos, la pandémie covid « représente une fenêtre d’opportunité rare mais étroite pour repenser, réinventer et réinitialiser notre monde afin de créer un avenir plus sain, plus équitable et plus prospère ». 

Pour sa créature Ursula, c’est la guerre en Ukraine qui représente une fenêtre d’opportunité rare mais étroite pour repenser, réinventer et réinitialiser notre monde, la révolution verte étant partie prenante de la grande révolution arc-en-ciel, cette Grande Réinitialisation, remise à zéro, à laquelle œuvrent les « élites » mondialistes.

Francesca de Villasmundo

https://by-jipp.blogspot.com/2022/05/embargo-sur-le-petrole-russe-ursula-von.html#more

Une réflexion sur “Embargo sur le pétrole russe, Ursula von der Leyen fait marche arrière

  1. Ping : Embargo sur le pétrole russe, Ursula von der Leyen fait marche arrière — information nationaliste – La vérité est ailleurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s