L’ex-conseiller de Macron et député LREM Jérôme Peyrat, condamné en 2020 pour violences conjugales, est réinvesti par la majorité (MàJ : “Je ne crois pas qu’il soit capable de violences sur les femmes”, ose Stanislas Guérini, chef d’En Marche)

Vu sur FdeSouche

10/05/22

Les rumeurs qui circulaient depuis quelques jours en Dordogne ont été confirmées ce samedi 7 mai. Jérôme Peyrat, maire de La Roque-Gageac et conseiller régional, a été officiellement investi par la majorité présidentielle Ensemble comme candidat sur la quatrième circonscription. « Initialement, je n’étais pas candidat, indique l’élu. Jacqueline Dubois n’étant pas reconduite, les gens de la majorité m’ont sollicité et j’ai accepté d’être candidat dans ces conditions. »

Sud Ouest

CONDAMNÉ POUR VIOLENCES CONJUGALES

Pire encore, un candidat de la Macronie officiellement réinvesti a carrément été condamné. Jérôme Peyrat, reconduit candidat dans la 4e circonscription de Dordogne avait été condamné en 2020 à 3 000 euros d’amende avec sursis pour violences envers son ex-compagne. Une lourde sanction, qui n’avait pas empêché le maire de La Roque-Gageac d’être promu au sein de LREM. L’élu avait été nommé le 15 janvier 2021 conseiller politique à la délégation générale du parti présidentiel.

Marianne


15/01/21

Condamné en septembre pour violences envers son ex-compagne à 3 000 euros d’amende avec sursis, Jérôme Peyrat avait dû quitter son poste de conseiller auprès d’Emmanuel Macron. Difficile de rester à l’Elysée alors que le chef de l’Etat a fait de la lutte contre les violences faites aux femmes la grande cause de son quinquennat. Mais visiblement, cela n’empêche pas d’aller bosser du côté de LREM : l’ancien élu LR vient d’être nommé conseiller politique à la délégation générale du mouvement présidentiel. Il sera notamment chargé de la stratégie pour les futures élections régionales et départementales. Encore un exemple de carrière brisée après des dénonciations de violences sur une femme…

www.liberation.fr


14/02/20

Un ex-conseiller de Macron, Jérôme Peyrat, renvoyé en correctionnelle pour violences conjugales

L’élu aurait frappé sa compagne lors d’une dispute, le 30 décembre 2019. Celle-ci s’est vue délivrer 14 jours d’ITT lors de son examen à l’hôpital.

(…) Le Parisien

2 réflexions sur “L’ex-conseiller de Macron et député LREM Jérôme Peyrat, condamné en 2020 pour violences conjugales, est réinvesti par la majorité (MàJ : “Je ne crois pas qu’il soit capable de violences sur les femmes”, ose Stanislas Guérini, chef d’En Marche)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s