L’intérêt de la France, c’est de se rapprocher de la Russie, pas de la combattre !

Marc Rousset

La plupart des hommes politiques français s’inspirent et aiment citer les propos du général de Gaulle, mais paradoxalement, en ce qui concerne les relations avec l’Amérique et la Russie, ils font exactement le contraire de ce que préconisait le Général, en se soumettant à l’Amérique et au protectorat de l’OTAN, Sarkozy ayant commis l’erreur de le réintégrer. Les Européens jouent actuellement en Ukraine le rôle des idiots suicidaires utiles au service de l’OTAN et de l’Amérique, oubliant que leur intérêt stratégique est au contraire de se rapprocher de la Russie, pour constituer un immense ensemble paneuropéen allant de Brest à Vladivostok en incluant l’immense Sibérie plus vaste, à elle seule, que les Etats-Unis !

La première vérité cachée par les médias et la pensée unique : le seul responsable de ce qui arrive actuellement en Ukraine est l’Amérique ! Gorbatchev, dès la chute du mur de Berlin en 1989, et même l’Européen Poutine, originaire de Saint Petersbourg, souhaitait, dès sa prise de pouvoir au début des années 2000, la réalisation de ce que Gorbatchev appelait « La Maison commune Europe », en nous tendant pacifiquement la main. C’est alors que l’Amérique est intervenue pour sauver l’OTAN, lequel aurait dû disparaitre en même temps que le Pacte de Varsovie en 1991. L’Amérique n’a eu de cesse d’élargir ensuite l’OTAN à l’Est, en désignant la Russie comme l’ennemi afin de justifier son protectorat militaire sur l’Europe. Diviser pour mieux régner : « divide ut regnes » selon l’adage romain !

Le paradoxe, le mensonge d’Etat, le bouquet de « ce piège à cons » pour les Européens est qu’aujourd’hui, la Russie ayant été obligée d’envahir l’Ukraine, suite à l’agression de l’Amérique depuis la chute du mur de Berlin, tous les Européens disent, la bouche en cœur, que l’OTAN est donc bien nécessaire puisque les Russes sont l’agresseur ! Mais s’il n’y avait pas eu la marche vers l’Est de l’OTAN, contrairement aux promesses non tenues par l’Amérique à Gorbatchev, et si l’Ukraine n’avait pas déjà intégré de facto l’OTAN depuis 2014, les Etats-Unis ayant armé et formé l’armée ukrainienne après le coup d’’Etat de Maïdan, la Russie n’aurait pas envahi l’Ukraine et aurait cherché un modus vivendi avec un peuple frère.

L’Amérique, pour le plus grand malheur des Européens, aura donc réussi le tour de force avec les Macron et consorts, de reconstituer en 30 ans la guerre froide, de continuer à faire des Européens des supplétifs de ses armées pour agresser le monde, des acheteurs de matériels militaires américains et gaz de schiste plus cher et moins écologique (transport polluant par méthaniers) que le gaz russe.

En fait, comme le dit très justement Poutine, avec l’aide des ultra-nationalistes ukrainiens dont les nazis de Lviv et du régiment Azov, l’Amérique a réussi le tour de force, grâce à sa propagande et ses ONG, à construire en Ukraine une « Anti-Russie », dans un Etat qui est à l’origine même de la Russie (la Rus de Kiev en 882). De plus, l’Ukraine a toujours été partie intégrante de la Russie sous les tsars, depuis 1654 (territoires à l’est du Dniepr), et suite au partage de la Pologne entre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et la Russie en 1772. La Russie a donc un droit historique sur l’Ukraine plus grand que la France sur l’Alsace -Lorraine !

L’Ukraine n’est un véritable Etat indépendant artificiel que depuis la chute de l’URSS d’une façon tout à fait imprévisible, irrationnelle et irréfléchie en 1991, suite à l’irresponsabilité de Boris Eltsine, lors d’une beuverie à trois à Brest-LIvotsk avec les responsables de l’Ukraine et de la Biélorussie, ce que Vladimir a appelé « la plus grande catastrophe géopolitique du XX° siècle ! ».

Poutine a pour seule ambition historique justifiée de rassembler le monde russe pour pallier les effets de cette catastrophe. Cela consisterait donc à rassembler de nouveau dans un seul et même Etat, la Russie, la Biélorussie, Novorossia et les territoires à l’Est du Dniepr en Ukraine, la Transnistrie et l’immense Kazakhstan du nord qui est russophone avec une importante population ethniquement russe.

La Russie ne songe donc absolument pas à envahir l’Europe, contrairement à ce qu’affirme l’Ukrainien Zelenski, mais à reconstituer l’unité de sa population et de son pays, afin de mieux défendre, dans une nation de plus de 200 millions d’habitants, son pré-carré assiégé par l’OTAN à l’Ouest, par la Chine à l’Est avec 4300Kms de frontière commune, par les pays musulmans d’Asie Centrale, par la Turquie et l’Iran, avec en prime le danger potentiel de 20 millions de musulmans descendants de la Horde d’Or à l’intérieur du pays. Il suffit de songer aux derniers évènements au Kazakhstan, en Biélorussie, à la guerre récente avec la Géorgie et à la féroce guerre en Tchétchénie au début des années 2000. La Russie ne serait une nation impérialiste que si elle s’attaquait à la Pologne !

L’OTAN, plus qu’une alliance défensive, est en fait une alliance agressive au service de l’Amérique, comme on a pu le voir en Serbie, en 1999, lorsqu’elle a bombardé ce pays allié à une Russie affaiblie, sans autorisation de l’ONU, pendant 78 jours, avec plus de 800 avions et 38 000 sorties. La Serbie a été amputée de sa province historique et religieuse, le Kosovo, envahi par les albanais musulmans au cours des siècles, pour finalement construire, dans un Etat mafieux qui n’est pas viable, la plus grande base militaire américaine au monde (« Bondsteel »). On a pu voir aussi en en Irak, en Afghanistan, en Syrie, en Libye où l’Amérique, qui ment comme elle respire, a conduit les Européens ! (les « armes de destruction massive » de Saddam Hussein).

L’Europe européenne, libre et indépendante que souhaitait De Gaulle, doit rompre avec l’Amérique, l’UE actuelle et se rapprocher de la Russie. C’est exactement ce que conseille Alexandre Douguine : « L’Europe doit rompre avec l’Occident » et redevenir l’Europe !

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2022/05/03/l-interet-de-la-france-c-est-de-se-rapprocher-de-la-russie-p-6379854.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s