Gilbert Félix, 70 ans, tué d’une vingtaine de coups de couteau à Gap : Omar Fakher-Hassan, un Irakien de 26 ans, devant la justice (MàJ)

03/05/2022

Accusé d’avoir tué le Gapençais Gilbert Félix, Omar Fâkher-Hassan est jugé depuis lundi devant la cour d’assises de Gap. Le 8 août 2018, la victime était retrouvée morte dans son appartement, après avoir reçu une vingtaine de coups de couteau.

La cour d’assises des Hautes-Alpes se penche depuis ce lundi sur l’assassinat de Gilbert Félix. Dans le box des accusés: Omar Fâkher-Hassan. Le jeune homme de 26 ans de nationalité irakienne est poursuivi pour le meurtre avec préméditation du Gapençais de 70 ans.

(…) Le suspect est retrouvé le 12 août à la frontière serbe, d’où un mandat d’arrêt est exécuté. Il est mis en examen pour meurtre, puis écroué le 22 août 2018. Entendu lors de l’enquête, l’accusé a évoqué sa version des faits, celle d’une explication ayant viré au drame.

(…) Le procès doit se poursuivre jusqu’à ce mercredi 4 mai. La soeur de Gilbert Félix, partie civile, sera présente et témoignera à la barre. Omar Fâkher-Hassan encourt une peine de 30 ans de réclusion criminelle.

BFMTV


08/08/2021

Le 8 août 2018, un retraité de 70 ans était retrouvé sans vie dans son appartement, à Gap. Au terme de deux ans d’information judiciaire, Omar Fakher-Hassan a été renvoyé devant la cour d’assises des Hautes-Alpes du chef d’assassinat. Trois ans après, retour sur ce que l’on sait de l’affaire.

[…]

Le lundi 6 août 2018, il aurait décidé de demander des explications à Gilbert Felix, qu’il aurait retrouvé en début de soirée chez lui. C’est cette explication qui aurait mal tourné et au cours de laquelle il aurait infligé une vingtaine de coups de couteau à la victime avant de prendre la fuite. S’il a reconnu avoir sorti un couteau, l’homme a expliqué ne pas avoir eu l’intention de tuer Gilbert Felix.

Reste l’arme du crime, le couteau. Omar Fakher-Hassan l’a acheté le lundi 6 août, quelques heures avant de retrouver Gilbert Felix. C’est un des éléments retenus par le magistrat instructeur pour le renvoyer devant la cour d’assises des Hautes-Alpes du chef d’assassinat, soit meurtre avec préméditation. L’homme, qui a désormais 25 ans, devrait y comparaître au printemps 2022.

Le Dauphiné


19/10/2018

Jusqu’ici, il s’était tu. Il avait refusé de s’exprimer lors de son audition de première comparution. Un silence auquel il a mis fin ce lundi, devant le juge d’instruction de Grenoble. L’Irakien de 22 ans soupçonné du meurtre de Gilbert Félix a parlé.

« Une explication qui a mal tourné »

Selon ses déclarations, il connaissait la victime depuis quelques jours seulement avant les faits du 8 août. Gilbert Félix l’aurait amené dans son appartement de la rue Pérolière, à Gap, où « le jeune homme pense avoir été victime d’une agression sexuelle sous l’effet d’une drogue », indique une source proche du dossier. Omar Fakher-Hassan, sonné, a laissé passer quelques jours avant de revenir chez Gilbert Félix avec lequel il souhaitait avoir une explication. Une discussion qui « a mal tourné. Un couteau a été sorti », poursuit cette même source.

Selon les éléments recueillis, le jeune Irakien a alerté lui-même les forces de l’ordre avant de prendre la fuite. Et les traces d’ADN ont mis définitivement les enquêteurs de la police judiciaire de Marseille sur la piste du fuyard, qui avait déjà pris la route vers l’Est. Un mandat d’arrêt européen, délivré par le parquet de Grenoble, a permis d’appréhender le suspect dans une voiture volée, alors qu’il rentrait en  Hongrie. Il a été remis aux autorités françaises le 21 août.

Mis en examen, il est depuis en détention provisoire. Selon les éléments recueillis, Omar Fakher-Hassan, dont la mère habite en Irak, travaillait pour le compte d’une association de réinsertion gapençaise spécialisée dans l’environnement.

Le Dauphiné


28/08/2018

Le principal suspect, âgé de 22 ans, dans le meurtre du Gapençais Gilbert Felix a été extradé dernièrement et remis aux autorités françaises. Ce dernier a refusé de s’expliquer devant les enquêteurs de la police judiciaire.

Gilbert Félix, 70 ans, avait été retrouvé mort dans sa chambre, sur son lit, le 8 août dernier à son domicile à Gap. La victime présentait sur le haut du corps plusieurs blessures L’autopsie avait permis de confirmer l’origine du décès par arme blanche. Plusieurs traces de sang avaient été retrouvées sur le lit, ainsi qu’un couteau qui serait l’arme du crime et une paire de menottes laissant supposer que la victime avait eu une relation sexuelle quelques temps avant sa mort. Sans pour autant dire si c’était avec le suspect.

Le principal suspect dans cette affaire, un jeune homme, âgé de 22 ans et de nationalité irakienne a été entendu en début de semaine par les enquêteurs. “Lors de sa garde à vue, ce dernier a refusé de répondre aux questions des policiers“, indique à La Provence une source proche du dossier.

L’individu avait été interpellé quelques jours après le meurtre à la frontière serbe par les autorités locales dans une voiture volée alors qu’il entrait en Hongrie. Ce dernier faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen pour “homicide volontaire ” et “vol”. Pour l’heure la piste du crime passionnel reste privilégiée par les enquêteurs.

La Provence

https://www.fdesouche.com/2022/05/03/meurtre-mysterieux-a-gap-le-suspect-un-irakien-age-de-22-ans-refuse-de-parler/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s