Les « exemplaires » de Macron : Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer, visé par une enquête pour « prise illégale d’intérêts » et « omission de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique »

Alors qu’il nous promettait la « République exemplaire », une trentaine des proches d’Emmanuel Macron, députés, ministres ou encore des membres de son cabinet, ont été visés par des affaires en tout genre durant son quinquennat…

Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer, visé par une enquête pour « prise illégale d’intérêts » et « omission de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique »

Le ministre des outre-mer d’Emmanuel Macron, Sébastien Lecornu, a été entendu le 15 avril 2021 par la police anticorruption pour des soupçons de « prise illégale d’intérêts » et d’ »omission de déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique » lorsqu’il présidait le département de l’Eure alors qu’il était administrateur d’une société d’autoroute, dans le cadre d’une enquête ouverte par le Parquet national financier (PNF).

Selon Médiapart« À cette période, l’élu était également administrateur de la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) — fonction pour laquelle il a touché 7 874 euros de jetons de présence sur deux ans, selon sa déclaration d’intérêts —, et a participé au vote de plusieurs délibérations en lien avec la SAPN, sans se déporter des débats. Ce qui a débouché sur l’ouverture d’une enquête préliminaire en 2019, ainsi que l’avaient révélé en janvier 2021 Le Canard enchaîné et Libération. »

Dans sa déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), Sébastien Lecornu déclarait avoir perçu entre juillet 2016 et juin 2017 un total de 7.874 euros bruts de « jetons de présence » comme administrateur de la Société des autoroutes Paris Normandie (SAPN). Or il était au même moment président du département de l’Eure, et a, « à ce titre, approuvé plusieurs délibérations » de la collectivité ayant trait à la SAPN, au moins quatre selon Le Canard, cinq selon Libération. (Capital)

https://www.tvlibertes.com/actus/les-exemplaires-de-macron-sebastien-lecornu-ministre-des-outre-mer-vise-par-une-enquete-pour-prise-illegale-dinterets-et-omission-de-declaration-a-la-ha

Une réflexion sur “Les « exemplaires » de Macron : Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer, visé par une enquête pour « prise illégale d’intérêts » et « omission de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique »

  1. Ping : Les « exemplaires » de Macron : Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer, visé par une enquête pour « prise illégale d’intérêts » et « omission de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique » — informati

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s