Percée de l’extrême droite en France : « Je n’ai pas réussi à l’endiguer » reconnaît Emmanuel Macron

Vu sur TVL

Emmanuel Macron admet avoir été incapable d’endiguer la montée de l’ « extrême droite ». 

Lundi 4 avril, invité sur l’antenne de France Inter, le président de la République candidat à sa réélection, a admis ne pas avoir pu contenir la poussé de l’« extrême droite » qui selon les différents sondages cumule à près de 35% d’intentions de vote en vue du premier tour de la présidentielle dimanche prochain : « Je sais qu’on adore toujours faire dire à un président de la République qu’il a des échecs. J’ai fait beaucoup de mea culpa […] Je n’ai pas réussi à l’endiguer. Après je pense que je n’ai pas, durant ces cinq années, essayé d’esquiver les sujets. »

Emmanuel Macron explique cette montée par les bouleversements de la société qui entraînent des peurs, des peurs qui sont utilisées à des fins politiciennes : « On l’a vu avec la pandémie, le dérèglement du vivant, le dérèglement écologique, un dérèglement aussi géopolitique, le dérèglement des consciences lié aux réseaux sociaux, un doute sur l’information. Tout cela crée, dans notre société, des peurs. Et ceux qui jouent avec les peurs montent […] Ce qui m’importe, c’est […] d’aller convaincre des gens qui aujourd’hui sont tentés par les extrêmes pour expliquer en quoi les extrêmes n’apportent pas la bonne réponse, que les peurs que les gens ont sont parfois légitimes mais que la vraie réponse est autre et qu’elle peut parfois prendre du temps ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s