Espagne : Démantèlement d’un groupe de Nord-Africains qui dépouillait des familles ukrainiennes fuyant la guerre sur des aires d’autoroute

Ils ont profité de la situation des victimes, de leur méconnaissance de la langue et de la zone dans laquelle elles se trouvaient

La Guardia civil a arrêté R.M.J. (47 ans) et identifié une autre personne comme étant les auteurs présumés de huit délits de vol par imprudence – dont une tentative – et de trois autres de dégradation de l’intérieur des véhicules stationnés dans les aires de service. Ils font partie d’un groupe de nord-africains qui se livrent à ce type d’activité criminelle. Le total des effets et de l’argent volés s’élève à plus de 10 250 €. Parmi ses victimes, des familles ukrainiennes fuyant la guerre.

Il s’agissait d’un groupe criminel très actif spécialisé dans les vols dans les aires d’autoroute, qui sélectionnait les victimes parmi des couples âgés et toujours dans des véhicules d’origine étrangère, profitant de leurs déplacements vers les toilettes ou les stations-services et dans des zones où ils ne seraient pas filmés par des caméras de sécurité.


Après avoir choisi les cibles, l’un des auteurs trompaient les victimes, demandant des informations de toute nature ou crevant l’un des pneus arrière, tandis que l’autre se déplaçait sans être vu jusqu’au véhicule; il volait des sacs, des sacs à dos, des portefeuilles ou des appareils électroniques de valeur.

Les informations obtenues par la Guardia civil ont conduit à l’arrestation du chef du groupe dans une aire d’autoroute à Alfajarín (Saragosse) et à l’identification d’un autre membre de ce gang itinérant qui opérait dans les zones de service des autoroutes A-1, A-62 et AP7, ce qui illustre leur mobilité et leur polyvalence.

Parmi les victimes de ce groupe criminel, une famille de nationalité ukrainienne qui a fui la guerre pour s’installer en Espagne et à qui ils ont volé leur argent et les quelques objets de valeur avec lesquels ils avaient réussi à quitter l’Ukraine, aggravant encore leur situation. Cette famille a expliqué que, le 3 mars, alors qu’ils voyageaient dans leur véhicule depuis l’Ukraine dans l’objectif de s’établir en Espagne, lorsqu’ils se sont arrêtés pour aller aux toilettes et se reposer dans une aire de l’autoroute AP-7 à la province de Castellón, un groupe de cinq personnes s’est rapproché d’eux pour leur indiquer que l’un de leur pneu était crevé et leur a proposé de l’aide.

Pendant que l’un d’eux les divertissait, les autres profitaient que le véhicule était ouvert pour voler à l’intérieur quelque 7 000 € en espèces, des bijoux, des billets d’avion, les clés de l’appartement où ils vivaient en Ukraine et un téléphone portable, entre autres biens.

Le choix des victimes de nationalité étrangère n’est pas due au hasard, ils choisissent toujours des étrangers en transit, pour tirer profit des difficultés linguistiques qu’elles rencontrent lors du dépôt de plainte, ainsi que des difficultés ultérieures rencontrées dans le processus judiciaire, tant pour assister aux audiences, que pour reconnaître les auteurs, leur assurant ainsi une grande impunité pénale.

De plus, lorsqu’ils considèrent qu’ils ont déjà terminé une zone précise ou lorsque la présence policière s’est considérablement accrue, ils modifient leur champ d’action. Les auteurs sont des récidivistes et ont une longue histoire de délits similaires. Ils se spécialisent dans ce type de vol en raison de sa faible sanction pénale, car il s’agit pour la plupart d’infractions moins graves.

La Razón

https://www.fdesouche.com/2022/03/28/espagne-demantelement-dun-groupe-de-nord-africains-qui-depouillait-des-familles-ukrainiennes-fuyant-la-guerre-sur-des-aires-dautoroute/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s