Épidémie d’« Allah Akbar » : faits divers ou hiver de la France ?

islam-religion-pacifique-vf

À l’approche des élections qui auront lieu en avril et mai prochains, la guerre en Ukraine est omniprésente dans l’actualité médiatique. L’attention de l’opinion publique est ainsi largement détournée de la situation en France. Un sujet semble avoir plus particulièrement déserté les journaux d’information : les manifestations plus ou moins violentes de l’islamisme. Cela signifie-t-il pour autant que la situation va mieux sur ce front-là ? Nous livrons à votre sagacité quelques exemples pour en juger.

L’attentat à Rambouillet en 2021, dernier acte terroriste fortement médiatisé

Le 23 avril 2021, Stéphanie M., une fonctionnaire affectée au commissariat de police de Rambouillet, périssait sous les coups de couteau de Jamel G. Ce Tunisien, originaire de la même ville que le terroriste qui a tué 86 personnes en fonçant avec un camion dans la foule le 14 juillet 2016 à Nice, avait été régularisé en 2019. Cet attentat aux motivations islamistes est à ce jour le dernier qui ait eu un retentissement médiatique important.

Le citoyen ordinaire pourrait en conclure que sur ce plan-là – au moins – la situation s’est calmée. La lecture de la presse quotidienne régionale nous apprend malheureusement qu’il n’en est rien.

La longue litanie des « Allah Akbar »

 Sur la période qui s’étend du 1er novembre 2021 au 16 mars 2022, plusieurs individus ont invoqué leur religion en criant lors de leurs méfaits « Allah Akbar ».

Le 1er novembre, à la gare Saint-Lazare à Paris, deux agents de sécurité contrôlent un usager. L’homme contrôlé s’énerve rapidement. Il sort un couteau et court vers les agents de sécurité, en criant « Allahu Akbar. La France est dirigée par l’État islamique ». Les deux agents utilisent leur arme de service pour arrêter l’assaut de l’individu qui est grièvement blessé (1).

À Villeurbanne, le 6 novembre, vers minuit, les forces de l’ordre sont appelées pour un vol de voiture en cours. En se rendant sur les lieux, les policiers se trouvent nez à nez avec le suspect qui essaie de voler la voiture banalisée de la police. L’individu, armé d’un couteau, se met à réciter des versets coraniques et à crier « Allah Akbar » lors de son arrestation (2).

Un jour plus tard, à Paris, la police tente d’interpeller un homme d’origine marocaine qui vient d’insulter des personnes noires. Dans sa fuite, l’individu crie à plusieurs reprises « Allah Akbar ». Il subtilise un couteau dans un restaurant avant d’être arrêté (3).

Le 8 novembre, à Cannes, un homme agresse au couteau des policiers à proximité du commissariat central. L’un d’entre eux est assez sévèrement blessé au thorax. L’agresseur de nationalité algérienne indique avoir agi « au nom du prophète » (4).

Le même jour, à Évry-Courcouronnes, un prévenu s’en prend à plusieurs policiers dans les couloirs du tribunal correctionnel avant de crier son appartenance à Daesh. En situation irrégulière sur le territoire français, le délinquant affirme lors de son procès avoir simplement prié et crié « Allah Akbar ». Il est condamné à une peine de huit mois de prison ferme (5).

Le 8 décembre, à Nanterre, des catholiques en procession sont pris à partie par une dizaine de personnes. Les fidèles catholiques sont insultés et menacés : « Kouffars, bande de p…, sur le Coran je vais t’égorger », etc. Une enquête des chefs de menaces de mort ou de crime et délit contre les personnes et violences en réunion est diligentée par le parquet de Nanterre (6).

À Marseille, le 22 décembre 2021, Asma B. tente de percuter volontairement plusieurs véhicules sur un col du massif des Calanques. Lors de son interpellation, la suspecte, voilée, crie « Allah Akbar » à plusieurs reprises (7).

Le 4 janvier 2022, à Cavaillon, un homme tire avec une arme à feu à plusieurs reprises sur une voiture en stationnement dans la cité Saint-Martin. Lors de sa fuite, il hurle « Allah Akbar » et menace une joggeuse avec son arme (8).

À Valenciennes, le 10 janvier, les policiers sont appelés par des personnes ayant entendu un individu proférer au volant d’un véhicule « Allah Akbar » et « Allah est là, vous allez mourir ! ». Le suspect blesse trois policiers lors de son interpellation (9).

Le 21 janvier, à Laon, un homme de 39 ans est interpellé à la suite du signalement par un de ses proches de son intention de s’en prendre à des civils et des policiers. Les forces de l’ordre découvrent à cette occasion un couteau avec une lame de 30 cm de long et un coran dans son sac (10).

À Argenteuil, le 27 janvier, un individu s’introduit dans la basilique Saint-Denys lors une cérémonie d’obsèques. Il hurle « Allah Akbar » et prend la fuite peu après (11).

Le 5 février, au Mans, un individu agresse à l’aide d’une clef à molette trois individus. Lors de son agression, il tient un coran dans une main et crie « Allah Akbar » à plusieurs reprises. Il est ensuite interpellé non sans difficulté (12).

À Avranches, le 20 février 2022, dans la basilique Saint-Gervais, un homme interrompt la messe du dimanche en criant « Allah Akbar ». Il est activement recherché depuis (13).

Un jour plus tard, à Roissy-en-Brie, un individu s’introduit dans le bureau du maire en brandissant un coran et en diffusant avec son smartphone des musiques coraniques. Il est, à la suite de cet acte, interné d’office (14).

Le 2 mars, un détenu de la prison d’Arles, Yvan Colonna, par ailleurs condamné à la réclusion à perpétuité pour l’assassinat du préfet Érignac, est sauvagement agressé par son codétenu, un « terroriste islamiste, radicalisé », selon les termes du ministre de l’Intérieur. Cette agression est le point de départ de nombreuses émeutes en Corse (15).

À Nice, dans le centre-ville, le 16 mars, un individu est agressé au couteau au niveau de l’épaule, des bras et des mains. Son agresseur crie plusieurs fois « Allah Akbar » quand il est pourchassé par la police. Lors de son interpellation, il affirme vouloir « mourir en martyr, tuer au nom d’Allah, tuer un homosexuel » (16).

Un sujet tabou

Cette longue litanie d’actes délictueux plus ou moins graves que nous venons de présenter ne prétend bien évidemment pas être exhaustive. Que ceux-ci relèvent de la psychiatre ou/et de motivations religieuses sincères, ils présentent la caractéristique commune d’invoquer l’islam. Leur multiplication devrait amener à dépasser le singulier pour les appréhender comme un phénomène collectif, à les analyser comme tel et à tenter d’éviter leur répétition.

Or, force est de constater qu’il n’en est rien. Les médias de grand chemin ont placé la guerre en Ukraine au cœur de l’actualité médiatique et relégué au second plan des débats tout aussi importants. La haine de certains individus pour la société française est un sujet tabou, comme si en parler suffisait à aiguiser les conflits entre « communautés ».

Des sujets aussi importants que l’incarcération effective des délinquants, la déchéance de nationalité de ceux qui affichent une haine envers la France et l’effectivité de l’expulsion des étrangers – a fortiori délinquants – en situation irrégulière ne sont pas ou peu abordés lors de la campagne en vue des élections présidentielle et législatives.

Il est vrai qu’ils ne sont pas à l’avantage du président de la République sortant. Avec son art consommé de la communication et de la mise en scène, aidé par des médias trop souvent serviles, Emmanuel Macron réussit à détourner le débat public d’enjeux qui nous concernent ici et maintenant. Chapeau bas, l’artiste !

Paul Tormenen 18/03/2022

(1) https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-couteau-a-la-gare-saint-lazare-que-sait-on-de-l-assaillant_4830449.html
(2) https://www.lyonmag.com/article/118915/pres-de-lyon-arme-d-un-couteau-il-tente-de-carjacker-une-voiture-de-police-et-crie-allah-akbar
(3) https://actu17.fr/faits-divers/paris-il-agresse-des-personnes-en-proferant-des-insultes-racistes-et-vole-un-couteau-dans-un-restaurant.html
(4) https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/cannes/cannes-une-attaque-proche-du-commissariat-de-police-fait-plusieurs-blesses-2325325.html
(5) https://actu.fr/ile-de-france/evry-courcouronnes_91228/essonne-il-crie-je-suis-daesh-et-frappe-des-policiers-en-plein-tribunal_46343953.html
(6) https://www.lefigaro.fr/faits-divers/sur-le-coran-je-vais-t-egorger-a-nanterre-des-catholiques-en-procession-victimes-de-menaces-20211211
(7) https://www.lefigaro.fr/faits-divers/marseille-une-femme-tente-de-percuter-plusieurs-vehicules-puis-crie-allah-akbar-lors-de-son-interpellation-20211224
(8) https://actu17.fr/faits-divers/cavaillon-une-voiture-criblee-de-balles-et-une-joggeuse-mise-en-joue-le-tireur-en-fuite.html
(9) https://actu17.fr/faits-divers/valenciennes-un-homme-hurle-allah-akbar-dans-la-rue-et-blesse-trois-policiers.html
(10) https://www.europe1.fr/faits-divers/info-europe-1-laon-un-homme-soupconne-de-vouloir-tuer-des-policiers-interpelle-avec-un-coran-4089237
(11) https://actu17.fr/faits-divers/argenteuil-un-homme-entre-dans-la-basilique-durant-des-obseques-et-hurle-allah-akbar.html
(12) https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-mans-72000/le-mans-trois-personnes-blessees-par-un-homme-arme-d-un-outil-7be63160-86b5-11ec-92de-82b50c7e4353
(13) https://www.leparisien.fr/faits-divers/un-homme-recherche-apres-avoir-crie-allah-akbar-pendant-la-messe-a-avranches-20-02-2022-6TCHI5IUXJGYJMCKIHHEXL35WI.php
(14) https://actu.fr/ile-de-france/roissy-en-brie_77390/roissy-en-brie-un-desequilibre-fait-intrusion-dans-le-bureau-du-maire-et-brandit-un-coran_48864736.html
(15) https://www.leparisien.fr/politique/agression-dyvan-colonna-un-acte-terroriste-comme-lassassinat-de-samuel-paty-estime-gerald-darmanin-16-03-2022-CA77V55J4ZFVXLOWJLNUTBNIN4.php#xtor=AD-1481423553
(16) https://www.lefigaro.fr/faits-divers/nice-un-homme-qui-voulait-mourir-en-martyr-et-tuer-au-nom-d-allah-interpelle-20220316

https://www.polemia.com/epidemie-d-allah-akbar-faits-divers-ou-hiver-de-la-france/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s