Brest : le réseau de transport en commun suspendu après une scène de guérilla

Nuit agitée à Brest samedi soir, un tramway et un véhicule de Bibus ont été pris pour cible par des individus violents. 

Dimanche 23 janvier, à Brest, le service de transport en bus, tramways et téléphérique a été suspendu suite « à des incidents ayant eu lieu [samedi] soir sur le réseau de transports en commun et portant atteinte à la sécurité des salariés de Bibus et des voyageurs » a déclaré le réseau de transport en commun sur son site internet.

Un délégué syndical CFDT de Bibus parle d’une « scène de guérilla » dans le quartier de Pontanézen. Le maire PS de Brest, François Cuillandre, a dénoncé « fortement » les violences de samedi soir : « Il n’est pas acceptable qu’une vingtaine d’individus bloque un service public, qui permet aux habitants de ce quartier et à tous les habitants de la métropole de se déplacer librement ». 

Selon le sous-préfet de Brest, les faits se sont déroulés vers 23 heures samedi, un tramway a été arrêté par des barrières placées sur la voie puis a été pris pour cible par des tirs de feux d’artifice. Des affrontements ont éclaté entre une vingtaine de personnes cagoulées et des policiers. Un abribus a été dégradé et un véhicule de service Bibus a été incendié.

https://www.tvlibertes.com/actus/brest-le-reseau-de-transport-en-commun-suspendu-apres-une-scene-de-guerilla

Une réflexion sur “Brest : le réseau de transport en commun suspendu après une scène de guérilla

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s