Illusions allemandes

Pour ficeler son gouvernement le nouveau chancelier allemand, Olaf Scholz, a formé une alliance bancale qui donne le beau rôle aux écolos. Pas sûr que leurs exigences progressistes en matière d’immigration et d’économie soient les meilleures réponses à apporter aux problèmes auxquels le « moteur de l’Europe » et ses voisins sont confrontés.

Valentin Chantereau, pour le mensuel Causeur (janvier 2022), nous livre une analyse pertinente de la nouvelle donne politique en Allemagne. Angela Merkel était déjà une erreur, la nouvelle coalition au pouvoir risque d’en être une autre.

Lire la suite ICI

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s