Affaire Epstein : descente aux enfers (Présent)

L’un des plus grands réseaux pédophiles du monde ?

Une « prédatrice sophistiquée »

Ghislaine Maxwell.

Si aucune date n’a encore été fixée pour le prononcé de sa peine, Ghislaine Maxwell, incarcérée depuis son arrestation à l’été 2020 dans le nord-est des Etats-Unis, devrait logiquement écoper de plusieurs dizaines d’années de prison. C’est que, comme l’a très justement souligné le procureur fédéral du tribunal de Manhattan, Damian Williams, cette « prédatrice sophistiquée » qui agissait en toute connaissance de cause s’est rendue coupable de « l’un des pires crimes que l’on puisse imaginer : faciliter et prendre part à l’agression sexuelle d’enfants ». C’est ainsi que cette femme qui évoluait dans des milieux très privilégiés en Europe et aux Etats-Unis attirait de très jeunes filles et les livrait au milliardaire Epstein qui en abusait sexuellement dans ses résidences de Floride, de Manhattan ou encore du Nouveau-Mexique. Epstein… et d’autres. Car, depuis l’ouverture de cette enquête, plusieurs noms de personnalités ont déjà été cités dans cette affaire, dont ceux de Bill Clinton et de Donald Trump, en raison de leur présence à des fêtes avec le couple Epstein-Maxwell à New York ou en Floride, dans les années 1990. Mais aussi celui du prince Andrew, un proche d’Epstein, qui fait d’ailleurs l’objet d’une plainte déposée à New York par une Américaine qui l’accuse de l’avoir agressé sexuellement il y a vingt ans.

L’insupportable silence des médias français

Et qu’en est-il en France, où Ghislaine Maxwel se rendait très régulièrement ? Si à ce jour seul l’ex-agent de mannequins et ami d’Epstein Jean-Luc Brunel a été inculpé et écroué à Paris en décembre 2020 pour viols et agressions sexuelles, il ne fait aucun doute pour les enquêteurs que d’autres personnalités très influentes de notre pays étaient impliquées dans ce réseau aux ramifications internationales. Ce qui explique la très grande discrétion observée par les grands médias français face à cette affaire. Un mutisme d’ailleurs récemment dénoncé par le journaliste Karl Zero, auteur d’un livre et d’un documentaire sur cette affaire, qui lors d’une interview accordée à Sud Radio, s’est « étonné » que « les médias ne parlent que d’Omicron mais pas du plus grand réseau pédophile du monde »…

Présent

https://www.tvlibertes.com/actus/affaire-epstein-descente-aux-enfers-present

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s