Nouvelles mesures en Absurdie

Nouvelles mesures en Absurdie

L’inénarrable Castex a déballé une nouvelle série de mesures pour lutter contre la nouvelle grippe micronesque… parmi lesquelles :

  • Le délai de rappel vaccinal ramené à trois mois après la dernière dose (après avoir évoqué, 6, puis 5 et 4 mois… ). Bientôt le rappel vaccinal tous les mois ?
  • La quatrième dose «est une possibilité». Autant dire qu’elle deviendra obligatoire, en attendant les suivantes. Pfizer se frotte les mains.
  • Retour du masque «dans tous les centre-villes» où préfets et maires le jugent utile
  • Rassemblements extérieurs limités à 5000 personnes, contre 2000 en intérieur (sauf pour les meetings politiques et cultes)
  • Plus possible de manger dans les salles de sport, lieux de culture et transports
  • Bars et cafés restent ouverts, à condition d’y consommer assis et non plus debout. Sera-t-il possible de faire pipi debout ?
  • Fin des «concerts debout» dès lundi, et pour au moins trois semaines
  • Transformation du passe sanitaire en passe vaccinal. Les non-vaccinés sont soumis à un régime d’apartheid.

Aucune mesure renforçant les moyens hospitaliers n’a été annoncée…

Marine Le Pen a réagi sur Twitter :

Emmanuel Macron et le gouvernement n’ont cessé de mentir en connaissance de cause pour imposer leur stratégie perdante du tout vaccinal. Le vaccin n’empêchant ni de contracter ni de transmettre le virus, j’appelle à renoncer au pass sanitaire/vaccinal. Les Français, notamment les jeunes et les seniors, ont été floués. On leur a promis un retour à la vie normale avec le vaccin. Aujourd’hui, ils vivent sous la menace permanente de nouvelles restrictions. Il est temps de s’engager vers un retour à la vie normale. En multipliant les mesures punitives qui n’ont aucun sens, le gouvernement s’agite au lieu d’agir. Comment accepter des mesures aussi ridicules que l’interdiction de danser, boire debout, manger dans un train ou l’obligation de porter un masque dans la rue ? Au lieu de restreindre les libertés, prenons des mesures de bon sens : rappeler les soignants suspendus, rouvrir les lits fermés en pleine crise, rendre aux médecins la liberté de prescription et surtout… réhabiliter l’hôpital public saccagé depuis des années.

Jean-Frédéric Poisson :

Dans une obstination coupable, le gouvernement s’entête dans sa stratégie du tout vaccinal et de la mise au ban des non-vaccinés malgré son échec évident. En y ajoutant l’inacceptable passe-vaccinal, et une série de mesures plus totalitaires que sanitaires.

https://www.lesalonbeige.fr/nouvelles-mesures-en-absurdie/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s