“On lit les journaux comme autrefois les soviétiques lisaient la Pravda ! Quand on entend “nervosité dans un quartier sensible”, on comprend tout !”

Mathieu Bock-Côté, journaliste, indépendantiste québécois convaincu, a été longuement interrogé sur Livre Noir :

https://www.lesalonbeige.fr/on-lit-les-journaux-comme-autrefois-les-sovietiques-lisaient-la-pravda-quand-on-entend-nervosite-dans-un-quartier-sensible-on-comprend-tout/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s