Éric Verhaeghe : « Nous devons mener un combat politique de nature révolutionnaire »

Éric Verhaeghe, haut fonctionnaire et ancien énarque, pense que depuis le 12 juillet et l’annonce scélérate du président Emmanuel Macron, le peuple français s’est fait avoir et qu’il est désormais l’heure de mener un combat politique de nature révolutionnaire. Sans les armes ni le sang. En tant que haut fonctionnaire, il rappelle l’importance des fonctionnaires dans une dictature en marche qui s’annonce. Ces petits soldats zélés du système doivent être dénoncés lorsqu’ils participent de la grande saloperie ambiante, et ce nominativement. Qu’ils ne s’imaginent plus pouvoir être un rouage de la machinerie dystopique en toute impunité !

« Je pense qu’il y a une grande escroquerie de la part d’une mafia internationale qui est celle des laboratoires pharmaceutiques qui est en train d’exercer une tyrannie pour que les pouvoirs publics de chaque État se soumette à son bon vouloir et au bon vouloir des profits mondialisés. Et je pense que c’est une erreur de croire que la mafia internationale peut bafouer le respect de la dignité des peuples. Aujourd’hui, ce à quoi nous assistons, c’est à une caste mondialisée qui obéit à la mafia internationale des profits, qui bafoue le respect de la dignité des peuples. Et il faut qu’ils comprennent que là ils sont arrivés au bout de ce qu’ils pouvaient faire impunément. »

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s