Marine Le Pen ne coupe pas les ponts avec Éric Zemmour

capture-decran-2021-12-14-a-220906-845x475-1

Même si elle considère Éric Zemmour comme un adversaire politique en campagne pour l’élection présidentielle depuis juillet 2021, Marine Le Pen ne ferme pas définitivement la porte au polémiste devenu candidat.

À l’occasion d’une conférence de presse au siège du Rassemblement national à Boulogne ce 14 décembre, Boulevard Voltaire a demandé à Marine Le Pen ce qu’elle avait pensé de la présence de Stéphane Ravier, sénateur des Bouches-du-Rhône, au côté d’Éric Zemmour lors de la visite du candidat à Marseille. Marine Le Pen n’a pas fustigé cette rencontre mise en scène devant des dizaines de journalistes à la cathédrale La Major, le 26 novembre dernier.

« Qu’il y ait des personnalités, par leur histoire et par leur passé comme Stéphane Ravier, qui soient susceptibles d’être le lien avec Éric Zemmour pour permettre demain un rassemblement des forces nationales, je trouve que c’est plutôt légitime et plutôt naturel », a-t-elle répondu.

Du côté des Républicains, la ligne est plus stricte entre les cadres du mouvement et le parti Reconquête. Guillaume Peltier a été démis de ses fonctions de vice-président pour avoir salué le discours d’Éric Zemmour à Villepinte. Eddy Casterman a été remercié de son poste d’attaché parlementaire auprès d’un sénateur LR de l’Orne pour avoir participé à une soirée en présence de l’écrivain candidat.

Jean Bexon

https://www.bvoltaire.fr/marine-le-pen-ne-coupe-pas-les-ponts-avec-eric-zemmour/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s