La France, « terre d’asile médical », quoi qu’il en coûte…

DÉCRYPTAGE – Issus de 127 pays, près de 26.000 étrangers malades ont voulu, l’an dernier, selon l’Ofii, bénéficier du système de santé tricolore, le plus généreux au monde.

L’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) dit tout ou presque sur les étrangers qui réclament un titre de séjour en France pour raisons médicales. Le Figaro a pu accéder à son dernier rapport sur la «Procédure d’admission au séjour pour soins». Un document remis tous les ans au Parlement, comme la loi l’exige, mais qui, curieusement, ne fait jamais l’objet d’un débat en commission des affaires sociales. Truffé de chiffres, d’analyses et de recommandations, il éclaire pourtant utilement les conditions et l’étendue de la prise en charge sur le territoire national des étrangers malades.

Les premiers à frapper au guichet français en 2020 étaient Algériens (2712 demandeurs, soit 10,4% des dossiers), Ivoiriens (1764 demandeurs), Congolais (1603), Camerounais (1476), Guinéens (1442), Géorgiens (1174), Maliens (1131), Comoriens (1084), mais aussi Haïtiens, Marocains, Tunisiens ou Russes. Pas moins de 127 nationalités. Où l’on trouve même quelques ressortissants japonais, saoudiens…

(…) Le Figaro


DÉCRYPTAGE – Les étrangers bénéficiaires des soins les plus coûteux ne sont pas soumis, comme quiconque cotise à la Sécurité sociale, à une «entente préalable» qui calibre le montant des soins acceptables, souligne un rapport de l’Ofii.

Le pays de la douceur de vivre soignerait-il toute la misère du monde? L’expression est abusive mais, avec son système spécifiquement dédié aux étrangers malades, «la France est le seul pays à offrir ce type de soins gratuitement et sans restriction de plafond», assurent les auteurs du dernier rapport de l’Office français de l’immigration et l’intégration (Ofii).

Même les «traitements innovants et brevetés» entrent dans le panel des thérapies accessibles. Les étrangers bénéficiaires des soins les plus coûteux ne sont pas soumis, comme quiconque cotise à la Sécurité sociale et paie une mutuelle, à une «entente préalable» qui calibre le montant des soins acceptables. «Il n’y a pas de limite pour le public étranger concerné», reconnaît un haut fonctionnaire du ministère de la Santé.

Le Défenseur des droits milite pour une protection accrue des étrangers malades

(…) Le Figaro


Pour l’heure, aucun organisme n’est en mesure d’évaluer précisément le coût de cette politique de la main tendue envers les étrangers qui souffrent des pathologies les plus sévères.

Pour le Défenseur des droits, la prise en charge des étrangers malades par le système de soins français relève du devoir de solidarité. Dans un rapport de 2016, cette institution, chargée par l’article 71 de la Constitution de veiller au respect des droits et des libertés, estimait que «le respect de ces droits est un marqueur essentiel du degré de protection des droits et des libertés dans un pays. Le degré de protection des droits accordée à une minorité ou à une partie fragilisée de la population révèle en effet en creux l’effectivité des droits de tous et de chacun».

Selon lui, «les personnes malades étrangères sont doublement vulnérables, leur situation est particulièrement éclairante. Les chiffres et statistiques officiels démentent en tout point les idées reçues selon lesquelles la France serait trop généreuse et que son système de santé serait à l’origine d’un “appel d’air”».

Une approche qui tranche singulièrement avec la prudence de l’Office français de l’immigration et de l’intégration…

(…) Le Figaro

https://www.fdesouche.com/2021/12/12/immigration-le-defenseur-des-droits-milite-pour-une-protection-accrue-des-etrangers-malades/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s