Election présidentielle : les lignes bougent à droite.

Après le succès inattendu d’Eric Ciotti au premier tour de la primaire du parti Les Républicains (LR), voici que le Mouvement conservateur (ex-Sens commun) qui était associé à LR depuis l’échec de La Manif pour Tous, prend enfin la mesure de l’imposture dans laquelle il s’était fourvoyé auprès des responsables de ce mouvement.

Souvenez-vous d’abord de ce que nous écrivions ici même le 13 décembre 2013 :

 » Quelques figures de la Manif pour tous s’orientent désormais vers une nouvelle carrière politique. En effet, selon une enquête d’Europe 1.fr, des jeunes opposant au mariage pour tous ont créé un mouvement appelé « Sens commun » qui développerait des liens avec l’UMP. S’ils se défendent d’avoir été récupérés par le parti de Jean-François Copé, ils ne nient pas les liens naissants entre les deux formations. D’ailleurs, ils tiendront meeting le jeudi 19 décembre dans les locaux de l’UMP. Un signe fort.

Le site de la radio a interrogé plusieurs membres de « Sens commun » dont Madeleine Bazin de Jessey, porte-parole de l’association et cofondatrice du mouvement des Veilleurs. Pour elle, ce rapprochement est logique car ils étaient « politiquement orphelins » et ils souhaitaient transformer « leur engagement sociétal en engagement politique« .

Les cinq fondateurs de « Sens commun », Sébastien Pillard, ancien responsable de la Manif pour tous dans le grand Ouest, Madeleine Bazin de Jessey, Arnaud Boutheon, ancien directeur de cabinet de Frigide Barjot, Marie-Fatima Hutin et Faraj Benoît Camurat, vont donc de plus en plus s’investir aux côtés des membres de l’UMP : ils pourraient même prochainement rencontrer Nicolas Sarkozy. En attendant, ils devraient s’investir dans les prochaines élections municipales.

Pour autant, ils n’ont pas lâché leur ambition première… « Nous voulons que la loi restaure le mariage comme union d’un homme et d’une femme« , ont-ils écrit sur la charte de leur site Internet, une volonté que tous les élus au sein de l’UMP ne partagent pas. Ils prendront rapidement la mesure que « Lorsqu’on dîne avec le diable, il faut une longue cuillère ! »

Car, quand on se souvient de Jean-François Copé prenant en marche, manifestement sans y croire, le train de la Manif pour Tous puis de son revirement le 10 octobre dernier lorsqu’il déclara: « n’avoir jamais eu d’opposition d’aucune sorte à l’idée du mariage homosexuel« , on se dit que ces gens-là ne sont que des ambitieux sans foi ni loi.

Où est passé, dans cette affaire, le  SENS COMMUN ? »

Mais aussi le 23 janvier 2016 :

 » Vous souvenez-vous de nos critiques à l’encontre du mouvement politique « Sens commun » qui regroupait un certain nombre de responsables et de militants de La Manif pour Tous qui, naïvement, avaient rejoint l’UMP (devenue Les Républicains) en prétendant influencer le parti de l’intérieur ? Nous avions alors affirmé qu’après avoir échangé leur âme contre un plat de lentilles, ils seraient inéluctablement les dindons d’une lamentable farce et leur avions alors rappelé que « Quand on veut dîner avec le diable, il faut une longue cuillère » ! (Lire https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2013/12/13/bulletin-climatique-quotidien-13-decembre-2013-de-la-republique-francaise/).

96325895

Ils ne nous ont pas écouté, préférant quelques prébendes (telles l’inscription sur des listes électorales communales ou départementales du parti) au refus d’échanger leur âme contre un plat de lentilles. Ils s’en mordent aujourd’hui les doigts.

Car, comme prévu, Nicolas Sarkozy vient de leur faire perdre tout espoir par ses propos portant sur la loi Hollande-Taubira publiés dans son récent ouvrage politique.

Ceux qui lui avaient arraché de la bouche le mot « abrogation » en novembre 2014 tombent aujourd’hui des nues. Et pour cause, dans son livre « La France pour la vie« , Nicolas Sarkozy fait demi-tour. Plus question, désormais, de revenir sur la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

Devant plusieurs milliers de partisans de l’abrogation, réunis dans le 15e arrondissement de Paris durant la campagne pour la présidence de l’UMP, Nicolas Sarkozy avait déclaré : » La loi Taubira devra être réécrite de fond en comble. Quand on dit “devra être réécrite de fond en comble”, si vous préférez qu’on dise qu’on doit l’abroger pour en faire une autre, en français ça veut dire la même chose et ça aboutit au même résultat« .

Il écrit désormais :

 » A la réflexion, je crains que, compte tenu de l’état de tension et de division de la société française auquel a abouti la méthode de François Hollande, le remède soit pire que le mal. Je ne souhaite donc pas qu’on légifère à nouveau, parce que la priorité doit être de rassembler les Français. C’est un point sur lequel, je l’assume, j’ai évolué. » Ce qui signifie en réalité : « je vous ai bien eus ! »

C’est Madeleine Bazin de Jessey, porte-parole de Sens commun, qui l’avait interrogé, en novembre 2014, sur l’avenir de la loi Taubira. Aujourd’hui, celle qui a été nommée par Nicolas Sarkozy secrétaire nationale à la Formation dans l’organigramme des Républicains ne cache pas sa surprise. Et ne mâche pas ses mots. Nicolas Sarkozy « participe au discrédit de la parole politique« , estime-t-elle. Quelle surprise ! Que n’a-t-elle tenu compte des avis que nous lui avions donnés ? *

Madeleine Bazin de Jessey, one of the leader of "Sens commun", delivers a speech during a meeting of ''Sens Commun'', a political movement associated with the UMP and directed by members of anti-gay marriage "La Manif Pour Tous" (Protest for Everyone) on November 15, 2014 in Paris. AFP PHOTO /DOMINIQUE FAGET

Madeleine Bazin de Jessey

Elle et ses acolytes, que l’ancien président a longtemps soignés, multipliant les rencontres et les nominations, ont appris son revirement dans la presse. « J’aurais trouvé plus élégant d’avoir été prévenue en amont« , souligne cette oie blanche qui ajoute, prouvant ainsi ses compromissions, « Je m’attendais à ce qu’il n’y ait rien sur le mariage mais au moins quelque chose sur l’adoption. »

Pour Hervé Mariton, qui fut pendant la bataille parlementaire l’un des plus fervents opposants au mariage pour tous, Nicolas Sarkozy ne se coupe pas seulement d’une partie de l’électorat « mais de tout l’électorat !« . Et pour cause, « comment pourrait-on désormais lui faire confiance ?« , juge cet autre candidat à la primaire. « Les Français n’attendent pas des responsables politiques des miracles mais de la cohérence« .

Si avec ce livre en forme de mea culpa, l’ancien président espère rattraper un certains nombres de déçus, une chose est sûre : il vient d’en faire de nouveaux.

* Nous avions adressé au bureau de Sens commun tous nos articles relatifs à ce sujet ainsi que nos mises en garde sur ce qui ne manquerait pas de se produire. Désormais ils sont cocus.« 

Et qu’en est-il aujourd’hui ?

Après la désignation de Valérie Pécresse comme candidate des Républicains à la présidentielle (et deux fois ministre de Nicolas Sarkozy, le Mouvement conservateur a annoncé, samedi 4 décembre, son départ de sa famille politique. « Nous avons fait le choix de nous engager aux côtés d’Eric Zemmour pour cette campagne présidentielle« , a déclaré la présidente du mouvement, Laurence Trochu.

Ce n’est pas la girouette qui tourne… c’est le vent !

Le Mouvement conservateur, issu des rangs des opposants au mariage pour tous, justifie en partie ce ralliement à Eric Zemmour par la défaite finale d’Eric Ciotti, qui était le candidat LR « le moins éloigné de nos priorités« , comme la « conservation de la France comme civilisation« . Désormais, « Eric Ciotti est un homme isolé » au sein de la future équipe de Valérie Pécresse, estime Laurence Trochu. Cette dernière était présente aux côtés d’Eric Zemmour, dimanche, à Villepinte (Seine-Saint-Denis), pour son premier meeting en tant que candidat déclaré.

Dont acte. Mais pour combien de temps ?

Le 7 décembre 2021.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s