La France ensablée sous le règne des potiches

You are currently viewing L’éditorial de Phi­lippe Schneider*

L’éditorial de Philippe Schneider*

« A quoi sert-il de mettre la barre à gauche ou à droite si le navire est ensablé ? » dit très bien Paul-Marie Coûteaux dans le numéro d’octobre 2021 du très bon mensuel « Le Bien Commun ».

Ce « navire », c’est bien entendu notre pays, la France. Elle est complètement « ensablée », ne pouvant – pour les grandes décisions – que suivre les instructions de ce qui « l’ensable », c’est-à-dire l’Union Européenne. Alors, pourquoi se « battre » entre gens qui se disent « de droite », « de gauche », « du centre » ou que sais-je encore ?

Depuis Giscard, c’est ce qui se fait et, la « bagarre » finie, tous font la même politique. Seul Mitterrand avait au début tenté autre chose, il faut le lui reconnaître même si on ne l’approuve pas. Il fut vite « rappelé à l’ordre » et finit par poursuivre ce qu’avait commencé son prédécesseur. Que veulent ces gens qui nous gouvernent de Bruxelles ou de Berlin ?

En économie, toujours plus de libéralisme : frontières ouvertes aux hommes, aux marchandises et – surtout – aux capitaux pour permettre de plus grands profits aux financiers. Ceci suppose la suppression des frontières et des politiques économiques nationales. Dans l’idéal, aucune nation ne doit défendre ses intérêts propres qui n’ont pas à exister.

Sur le plan de la société, les hommes – uniquement considérés comme des individus isolés – doivent pouvoir agir librement : ce ne sont que  des « agents économiques » consommateurs et producteurs pouvant être déplacés selon les besoins de l’économie. Donc, pas d’enracinement, d’attachement local, familial, religieux, culturels… car cela gêne le « libre jeu » de l’économie. Les humains sont considérés comme du bétail. C’est pourquoi, il est important pour eux de favoriser les migrations, toutes les migrations, afin d’arriver à un monde coupé de toutes racines. C’est mauvais pour nous mais aussi pour tous ceux qui migrent. Et il faut que ces immigrants soient nombreux pour qu’ils soient inassimilables et concourent – bien malgré eux le plus souvent – à la destruction de nos civilisations.

Quand nous regardons l’évolution de nos sociétés, de notre pays depuis 50 ans, nous ne pouvons que constater cette évolution mortifère pour notre Nation mais aussi pour nous Français. Nos dirigeants ne sont que des « fondés de pouvoir » appliquant cette politique car « c’est la seule possible » dans notre monde mondialisé ! Ils le disent et s’en cachent de moins en moins. Certains, avant Macron, faisaient au moins semblant d’être « décisionnaires » !

Alors, nous comprenons facilement que ces « potiches » n’ont que peu à faire des intérêts de la France. Nous pouvons le voir avec la Nouvelle Calédonie soumis à un troisième référendum sur son indépendance comme si le pouvoir voulait vraiment abandonner ce territoire. Or, il pourrait être l’encrage de notre puissance dans le Pacifique (avec les autres territoires plus petits). Il faudrait pour cela une présence militaire forte sur place avec troupes, avions et navires. Cela nécessite des moyens que nous n’avons pas. Notre armée est en effet exsangue, peu nombreuses et sans équipement. Pourtant nous savons les fabriquer. C’est cependant de moins en moins vrai : notre industrie de défense passe de plus en plus sous contrôle étranger et nous bradons à l’Allemagne notre savoir faire en particulier dans le domaine de l’aviation !

Alors, pourquoi s’intéresser aux prochaines élections présidentielles ? Si c’est pour avoir un nouveau – ou ancien – « potiche » qui suivra la même politique, aucun intérêt. Or, il est certain que si nous restons « ensablés » dans l’Union Européenne, l’OTAN, … il ne pourra rien être fait pour redonner à notre pays son indépendance, sa puissance et donc nos libertés, à nous Français.

Certains disent que l’Europe peut être réformable de l’intérieur. Certains pays – de l’Est en particulier – le voudraient et se battent pour garder des libertés. Or, ils sont condamnés par la direction de l’Europe même quand il s’agit de problèmes « sociétaux » ou d’immigration. Il faut suivre les « directives » et obéir. Nous avons vu comment la Grèce fut « matée », en sera-t-il de même pour la Pologne et la Hongrie ? Il est probable qu’ils devront céder même s’ils essayent de « sauver la face » !

Alors, quand des candidats parlent de ré industrialisation par exemple et tout le monde en parle aujourd’hui, même Sarkozy, Hollande et Macron qui n’ont fait que disloquer, vendre notre industrie, surtout Macron ! Certains parlent même de changer les règles des marchés publiques pour favoriser les entreprises françaises. C’est bien, cela existait avant, mais c’est interdit par les règlements européens ! Il faut être sérieux, ils ne feront rien une fois élus car ce serait contraire aux principes libéraux de l’U.E. Et ce n’est qu’un exemple parmi de multiples autres.

Certains candidats se montrent plus critiques que d’autres envers cette Union Européenne qui nous asphyxie. C’est vrai mais aucun ne propose d’en sortir à part Asselineau et Philippot et auraient-ils assez de pouvoir pour en sortir s’ils étaient élus, englués qu’ils seraient dans notre système républicain ?

Pour moi, le nouveau quinquennat ne servira à rien, quoiqu’il arrive même s’il nous faudra voter pour celui qui paraîtra un peu moins mauvais que les autres. Il faut savoir que seul un pouvoir fort, indépendant des partis, des groupes de pression économiques et financiers pourra un jour sauver notre pays. Il ne peut pas exister en république. Il nous faut notre Roi et toute notre action politique doit n’avoir pour but que d’en convaincre les Français. Tout le reste importe peu ou très peu !

*La Lorraine Royaliste

https://www.actionfrancaise.net/2021/12/03/leditorial-de-philippe-schneider/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s