Hollande est responsable de la mort de ma fille et ce con n’a aucun regret !

Patrick Jardin Riposte laïque cliquez ici

Ce n’est pas facile d’écrire le jour de ce triste anniversaire de l’assassinat de sa fille ! Mais comme il est hors de question pour moi d’aller faire le clown avec tous ces salopards de politiques qui vont venir faire des commémorations avec des têtes d’enterrement, avant de tous aller se goinfrer ensemble dans un très bon restaurant, puisqu’il est évident que nos morts, nos blessés, ils s’en foutent complètement, je vais essayer de m’y risquer !

Voilà, depuis le 8 septembre, un peu plus de deux mois de procès, nous n’avons pas appris grand-chose. Nous avons eu plutôt des confirmations, à savoir que :

1) C’est maintenant certain, il ne ressortira RIEN de ce procès ;

2) L’État français est un État pourri, incapable d’indemniser les victimes qui ont subi les pires sévices et les pires actes par leur faute et leur incompétence ;

3) Hollande, à égalité avec Macron, est bien le pire président de la République depuis que cette République existe ;

4) Il est désormais certain que cela recommencera dans l’indifférence nationale ;

5) Mis à part les 16 ou 17 décérébrés barbus, personne ne sera puni, même si nos politiques sont plus que compromis dans ces attentats ! Et quand j’entends Hollandouille à l’audience et Samia Maktouf sur CNews se réjouir que ce procès puisse avoir lieu et que c’est une preuve de démocratie, je pense sincèrement qu’ils se foutent de nous !

En fait, je ressens cela comme une double peine qu’on m’inflige. Premièrement, on me tue ma fille et deuxièmement, on va punir les coupables qui ne sont pas morts, mais les responsables de ces crimes continueront leur petite vie de politicards de merde. Ils continueront à se pavaner sur les studios de télé ! ELLE EST OÙ LA JUSTICE DANS CE PAYS, BORDEL ? C’est quoi la démocratie qu’ils veulent nous infliger ?

J’ai examiné à la suite des déclarations du scootériste de l’Élysée les possibilités d’engager une procédure comme quoi il savait mais n’a pas levé le petit doigt, n’a pas bougé son cul, car j’estime que c’est un criminel pour non-assistance à personne en danger et bien tenez vous, bien IL EST INTOUCHABLE !

Désormais, l’article 67(nouvelle fenêtre) de la Constitution fixe le statut pénal du Président.

Concernant les actes accomplis par le Président dans le cadre de sa fonction, la révision de 2007 confirme le principe de l’irresponsabilité du chef de l’État. Aucune action ne peut être engagée contre lui pour des actes accomplis en sa qualité de Président, même après la fin de son mandat. Cette immunité est valable à la fois dans les domaines pénaux, civil et administratif. Elle vise à protéger la fonction présidentielle et non son titulaire, selon le rapport de la commission Avril.

Voilà, fermez le ban, circulez, il n’y a rien à voir ni à faire, en voilà une démocratie qu’elle est bonne comme disait Coluche !

Je ne sais pas ce qu’en pensent les autres parties civiles ni comment ils réagissent face aux aveux de cet abruti, mais moi j’avoue que depuis j’ai bien du mal à dormir. Je ronge mon frein et comme si cela ne suffisait pas, ce CON a ajouté que si c’était à refaire, il referait exactement la même chose. 131 morts, il pense que c’est un bon chiffre qui lui va bien. M. le Président, pour dire de telles conneries, vous auriez dû vous dispenser de venir et nous faire grâce de vos imbécillités. Déjà cela vous aurait évité de rappeler aux Français à quel point vous êtes limité intellectuellement et incompétent, et nous les victimes, cela nous aurait évité, même si nous le savions déjà, que vous et votre gouvernement de baltringues êtes complètement fautifs dans ces attentats. On est à la limite de la compromission avec l’ennemi, car si je me souviens bien, après Charlie, vous avez bien dit que nous étions en guerre. Mais pour faire la guerre, il faut un chef, pas un clown qui va porter des croissants le matin en scooter !

Alors oui, ce procès est une mascarade tenue par des gens qui restent persuadés de rendre la justice au nom du peuple français, mais je suis certain que si on pouvait faire une très large consultation auprès des Français, d’une part les accusés seraient tous condamnés à la peine capitale et les politiques seraient également condamnés pour non-assistance à personne en danger : président de la République, Premier ministre, ministre de l’Intérieur et ministre des Armées. Bien sûr, cela ne nous rendra pas nos chers disparus, mais au moins, peut-être que dans l’avenir nos politiques penseraient plus à protéger le peuple dont ils ont la charge, plutôt qu’à leur réélection !

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s