Plusieurs milliers de migrants illégaux envoyés par Loukachenko (Biélorusse) tentent de prendre d’assaut la frontière polonaise pour entrer dans l’UE (MàJ)

fdrzysjwyao2zsz-1200x500-1

Mise à jour :

L’OTAN a jugé lundi « inacceptable » la manière dont la Biélorussie « utilise » la question migratoire, après l’afflux de migrants à la frontière de la Pologne, membre de l’Union européenne et de l’Alliance atlantique.

« L’utilisation des migrants par le régime (du président biélorusse Alexander) Loukachenko comme tactique hybride est inacceptable », a estimé dans un communiqué un responsable de l’OTAN, disant s’inquiéter de cette situation.

« Nous sommes préoccupés par la récente escalade à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie. Nous appelons la Biélorussie à se conformer au droit international », ajoute-t-il.

Selon ce responsable, l’OTAN va veiller à la sécurité de ses membres et son secrétaire général Jens Stoltenberg continuer de suivre de près la situation, « qui exerce une pression » sur trois pays alliés : Lituanie, Lettonie et Pologne.

La Presse


Un camp de migrants s’installe à la frontière entre le Bélarus et la Pologne, côté Biélorusse :

Les services du ministère de l’Intérieur et de l’Administration et des militaires ont réussi à stopper la première tentative massive de franchissement de la frontière. Actuellement, des migrants ont installé un camp dans la région de Kuźnica. Ils sont gardés par les services biélorusses.

Ministère de la Défense nationale polonais


Cet après-midi des migrants clandestins venant de Biélorussie ont coupaient des arbres afin d’abattre les clôtures et barbelés à la frontière avec la Pologne :

 


Porte-parole du gouvernement polonais :

Il y a environ 3 à 4 000 personnes clandestins aux frontières polonaises, et une dizaine de milliers de clandestins sur tout le territoire de la Biélorussie qui sont prêts à franchir la frontière polonaise. Nos services informent que des transports en provenance des pays arabes sont toujours organisés en Biélorussie et que ces personnes tenteront de traverser la frontière. À l’heure actuelle, la frontière est gardée par une dizaine de milliers de personnes de nos services. Nous renforcerons la sécurité en particulier dans les lieux exposés aux attaques.

Les documents montrent qu’il s’agit d’une action organisée menée par des personnes associées aux services biélorusses. Le Premier ministre tiendra à 18h30 une interview vidéo avec les premiers ministres de Lituanie et de Lettonie, qui sont également exposés aux attaques de la Biélorussie.

Président polonais :

Nous nous attendons à ce que les attaques à la frontière s’intensifient dans les prochaines heures. Le président envisage de convoquer le Conseil national de sécurité.


La Pologne a dénoncé aujourd’hui la tentative de centaines de migrants de franchir sa frontière avec le Belarus, limite orientale de l’Union européenne, l’Otan jugeant l’utilisation des migrants par Minsk de tactique “inacceptable”.

Bruxelles accuse le président bélarusse Loukachenko d’avoir orchestré l’arrivée de cette vague de migrants et de réfugiés en direction du territoire de l’UE, en représailles aux sanctions imposées à la suite d’une répression brutale de l’opposition biélorusse.

AFP

https://www.fdesouche.com/2021/11/08/plusieurs-centaines-de-clandestins-marchent-vers-la-frontiere-du-belarus-avec-lue-la-pologne-se-prepare-pour-la-plus-grande-tentative-dinvasion-illegale-de-c/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s