Réquisition contre Rivarol : où s’arrêtera la censure ?

Un communiqué du Mouvement national républicain :

Le 27 octobre dernier, le procureur de la République a requis six mois de prison ferme contre Jérôme Bourbon, directeur de l’hebdomadaire Rivarol.

Ainsi, dans notre république droit-de-l’hommiste, est-il de plus en plus dangereux de dire la vérité… Car enfin, que peut-on reprocher d’autre à Rivarol que de pointer du doigt les nombreuses tares de notre société et de notre système politique ?

Face à la répression de plus en plus forte contre les idées nationales, et contre la proclamation de la vérité, pensons à soutenir les publications qui refusent de plier…

Un communiqué de Synthèse nationale : 

Le directeur de Rivarol, Jérôme Bourbon, est un polémiste qui ne mâche pas ses mots. Souvent avec brio, parfois avec un certain manque de discernement, mais toujours avec conviction, il est sur une ligne maximaliste qui a le mérite à ses yeux de mettre en évidence les contradictions du Système ; elle a aussi l’inconvénient qui en découle, elle provoque l’acharnement judiciaire des chiens de garde de la pensée dominante contre lui. La liberté a un prix…

Quoique l’on pense de la stratégie de Bourbon, quels que soient les sujets qui nous séparent, la répression qui s’abat sur lui et sur son hebdomadaire est inadmissible. Jérôme Bourbon a sans doute parfois été imprudent, mais qu’importe… Lorsqu’un média patriote est attaqué, c’est le camp nationaliste et identitaire dans son ensemble qui est visé. 

Dans ces moments pénibles que traverse l’hebdomadaire historique de la droite nationale, nous tenons à lui exprimer notre solidarité combattante.

R. H.

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s