Les audiences de CNews progressent encore en octobre : la chaîne menace désormais BFM TV

christine-kelly

Dans le match très âpre qui oppose les quatre chaînes d’information françaises (BFMTVCNewsLCI et France Info), CNews continue de marquer des points. La livraison des audiences moyennes des chaînes pour le mois d’octobre, publiée ce 2 novembre par Médiamétrie, situe la chaîne info du groupe Canal+ à 2,2 % de l’audience nationale. Cela peut sembler modeste, face aux 20 % d’une TF1, mais c’est en réalité une performance considérable pour cette famille de chaînes, à triple titre. D’abord parce que CNews n’a jamais été aussi proche de la chaîne leader de la famille, BFM TV, tombée, en octobre, de 3,2 % à 2,6 % d’audience sur un an. 

BFM TV semble désormais à portée de fusil de CNews. Deuxième motif de performance pour CNews, elle parvient à maintenir son audience à 2,2 % en octobre, soit le même chiffre qu’en septembre, alors même qu’elle a subi, entre-temps, le départ de sa locomotive, un certain Éric Zemmour, officiellement parti orchestrer la campagne de son livre. Enfin, troisième motif de satisfaction, CNews continue à distancer ses concurrentes LCI (1,1 %, en légère baisse) et France Info (stable, à 0,7 %). La chaîne de Romain Desarbres, Pascal Praud, Christine Kelly et Laurence Ferrari ne s’effondre donc pas, bien au contraire, lorsque Zemmour disparaît de sa grille. C’est la preuve d’un positionnement solide et d’un public particulièrement fidèle. Sa croissance ne montre aucun signe d’essoufflement : à l’évidence, la chaîne du groupe Vivendi en a encore « sous le pied » alors que sa progression a été extrêmement rapide. Lorsque le polémiste est arrivé à l’antenne, à l’automne 2019, marquant fortement l’ancrage éditorial de la chaîne, CNews plafonnait à 0,8 %. Elle a presque triplé cette audience.

Sapristi, encore raté ! La décision du CSA qui a privé l’émission « Face à l’info », sur CNews, de son chroniqueur vedette Éric Zemmour, le 13 septembre dernier, a donné beaucoup d’espoir aux nombreux opposants irrités par le succès du polémiste… et de la chaîne qui l’employait. En dégageant son emploi du temps, la décision du CSA a, au contraire, rendu le polémiste disponible à de nombreux médias, ce qui a incontestablement accéléré sa poussée spectaculaire dans les intentions de vote.

Interrogée dans Le Parisien du 31 octobre, l’animatrice de « Face à l’info » Christine Kelly se réjouit de la résistance de la chaîne. « D’un côté, je regrette son départ. De l’autre, je suis satisfaite que les spectateurs soient restés. » Parlant de l’émission, « on a même augmenté de 18 % par rapport à la même période de l’année dernière, dit-elle. Éric Zemmour a été capital dans la percée de CNews. Désormais, la chaîne continue à évoluer sans lui. »

Marc Baudriller

https://www.bvoltaire.fr/les-audiences-de-cnews-progressent-encore-en-octobre-la-chaine-menace-desormais-bfm-tv/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s