On ne pose pas de questions « débiles » à Anne Hidalgo !

Vous vous souvenez du radjaïdjah, le poison-qui-rend-fou du Lotus bleu ? Et de la kryptonite, qui inhibe les super-pouvoirs de Superman ? Eh bien, une nouvelle drogue, la zemmourite, est en train de faire de ravages dans le monde politico-médiatique.

On sait que Jean-Michel Aphatie en prend une petite dose chaque matin, mais visiblement, Anne Hidalgo a dû en sniffer toute une gare de triage pour se mettre en forme avant son « Grand Jury LCI/RTL ». Normal, quand on a été désignée par le congrès soviétoïde d’un parti à la ramasse, volontaire d’office pour aller au casse-pipe, et en son absence ! Et qu’on se traîne à 5 % dans les sondages les plus flatteurs, tout vous énerve. Ca n’a pas traîné.

Pas question de débattre avec Zemmour, « guignol raciste et antisémite » : elle n’a pas oublié le nombre de contradicteurs, plus ferrés qu’elle, sortis multi-balafrés de leur face-à-face.

Et d’en appeler au CSA pour qu’il « joue son rôle » face à « l’occupation éhontée » des médias par le chroniqueur. Oubliant que ce rôle, le CSA l’a déjà joué en faisant bannir Zemmour de CNews. Ce qui a eu pour effet immédiat, que l’on suppose involontaire, d’en faire le sujet central de toutes les autres chaînes : « Qu’a dit Zemmour ? », « qu’a fait Zemmour ? », « qu’a pris Zemmour au petit déjeuner ? » Du grand art !

« Réveillez-vous, les journalistes, a-t-elle ensuite martelé à plusieurs reprises, ce qui est en train de se passer avec Éric Zemmour est dangereux d’abord pour notre démocratie et pour notre République. Donc, réveillez-vous ! »

Pas de chance, ils l’ont prise au mot en lui demandant de préciser ce qu’elle entendait par « reposer la question du temps de travail », dont l’augmentation serait, selon elle, « un contresens ». Ils ont aussi voulu savoir si les 32 heures seraient à son programme. Les agents de la mairie de Paris ne travaillant actuellement que 1.552 heures par an au lieu des 1.607 heures de tout salarié, la question ne manquait pas de pertinence, mais c’en était trop pour la madone des bobos : « Vos questions sont quand même assez débiles ! »

Eh bien, il ne fallait pas leur demander de se réveiller !!

Richard Hanlet

https://www.bvoltaire.fr/on-ne-pose-pas-de-questions-debiles-a-anne-hidalgo/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s