La Chine vide les forêts françaises de son bois. La vive réaction du gouvernement !

« La Chine vide la France de ses forêts et de son bois, une « aberration économique et écologique » selon les instances.

Selon la FNB, les achats chinois de chênes français ont grimpé de 42 % à fin mai, par rapport à 2020.

La Chine achète de plus en plus de bois français. La fédération nationale du bois souhaite freiner ces exportations pour protéger l’approvisionnement des scieries et des transformateurs français.

La filière bois en a ras-le-bol. Les achats chinois de chênes français ont grimpé de 42 % à fin mai, par rapport à 2020. Et même de 66 % pour les résineux. Et cette hausse de la demande pose problème : il n’y en a plus assez pour les transformateurs européens. Entre janvier et mai 2021, il est parti 187 167 m3 de chêne français en Chine directement de la forêt française sans aucune transformation. La Fédération nationale du bois (FNB) lance un cri d’alarme aux instances européennes afin de réduire les exportations de grumes, soit des troncs d’arbres non transformés.

Comment explique-t-on ce phénomène ? Tout d’abord, la Chine souhaite préserver ses forêts. En 2017, Pékin a ainsi décidé d’interdire l’abattage de ses forêts pendant les 99 prochaines années. L’arrêt des exportations de bois russe représente également d’énormes pertes pour la Chine. En effet, 70% des exportations russes lui étaient destinées.

230 000 m3 de forêt exportée sans transformation

La Chine n’est pas le seul pays à venir siphonner la forêt française, explique la FNB. Depuis le début de l’année, plus de 30% de la récolte de chêne a quitté le sol français sans aucune transformation ni valeur ajoutée. Les douanes françaises indiquent plus de 230 000 m3 sur 5 mois, toutes destinations confondues.

Pourtant, la France souffre d’une pénurie de bois. Les scieries et les artisans craignent de ne bientôt plus pouvoir se fournir, alors que la forêt française est en capacité de fournir en chêne la filière nationale. La FNB a donc lancé une pétition en ligne pour dire non aux exportations massives de grumes ».

Cet article de la Dépêche a été publié le 10/08/2021 !

Depuis que s’est-il passé ?

Le gouvernement s’est saisi du problème à bras le corps.

Alors que l’information a été remontée par la Fédération Française au ministère de l’économie,  Bruno le Maire est allé de ce pas avertir le Président de la République que nos ressources stratégiques de bois étaient menacées.

Il n’en a pas fallu plus pour que le Palais décide immédiatement, comme en Russie d’un moratoire sur toutes les exportations de bois, grumes et autres production forestière afin de protéger la filière sylvicole française.

Vous y avez cru hein !!!!

Mais…. NON, j’déconne, il ne s’est rien passé, parce que nous sommes dirigés par des margoulins branquignols.

Nos forêts continuent à être pillées, rassurez-vous !

Charles SANNAT

Source la Dépêche ici

https://by-jipp.blogspot.com/2021/11/la-chine-vide-les-forets-francaises-de.html#more

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s