TRUTH Social : la revanche de Donald Trump sur les réseaux sociaux

trump

Certains milliardaires se paient une île déserte, d’autres envahissent le champ philanthropique, d’autres, encore, préparent leur expatriation dans l’espace. Donald Trump, lui, se paie un réseau social. Et pas n’importe lequel : TRUTH Social, ou « Vérité », en français. Ses détracteurs y voient déjà la Pravda soviétique quand lui explique travailler à restaurer la liberté d’expression pour tous et, au passage, faire un pied de nez aux colporteurs de « fake news ». En effet, depuis son impeachment numérique – son bannissement de Twitter, en janvier dernier -, Donald Trump n’a plus accès à l’agora virtuelle, plus de scène où faire porter sa voix pour la course à la Maison-Blanche de 2024.

L’annonce a été faite mercredi 20 octobre via un communiqué de presse. Donald Trump y révèle le lancement du réseau social TRUTH via la fusion de son nouveau groupe Trump Media & Technology Group (TMTG) avec la société Digital World Acquisition Corp. (DWAC), cotée au NASDAQ. L’objectif ? « Faire concurrence au consortium des médias de gauche, tout en se battant contre les “Big Tech” californiennes ; ces dernières ayant utilisé leur pouvoir unilatéral pour mettre sous silence les voix dissidentes en Amérique. » Et d’ajouter : « Nous vivons dans un monde où les talibans ont une énorme présence sur Twitter alors que votre président américain préféré a été réduit au silence. C’est inacceptable. J’ai vraiment hâte d’envoyer mon premier truth. »

L’application est déjà disponible en précommande sur l’Apple Store ; la version beta sera, elle, en usage dès novembre 2021. Un déploiement à l’échelle nationale est ensuite prévu pour le premier trimestre 2022. Mais à quoi ressemblera exactement cette nouvelle plate-forme ? Visiblement, à une sorte de Twitter où le truth fera office de tweet.

Aussi la nouvelle est-elle plutôt surprenante quand on sait que, le 4 juillet dernier, Jason Miller, ancien conseiller du président, lançait Gettr, un nouveau réseau social dans la lignée de Twitter. Interrogé par Boulevard Voltaire, Alistair Rivière, le responsable Gettr en France, explique se réjouir de l’arrivée du magnat de l’immobilier dans l’arène des réseaux sociaux ; Donald Trump et Jason Miller ayant discuté pendant plusieurs mois sans toutefois parvenir à un accord. « Ils restent des alliés très forts, engagés pour la liberté de parole et pour combattre la cancel culture. » « Les oligarchies du Big Tech ont du souci à se faire pour l’avenir, tant les utilisateurs cherchent des alternatives. Le mouvement pour la liberté d’expression, sans risque de voir son compte suspendu, est une tendance mondiale. »

Miller assure ne pas être en concurrence frontale avec Trump : la plate-forme Gettr mettant l’accent sur de nouvelles fonctionnalités, tels la diffusion vidéo en direct et un système de paiement intégré. Si on attend plus de précisions sur TRUTH Social, le groupe TMTG s’oriente, lui, vers une offre de services générale, notamment avec des services de vidéo à la demande via du streaming par abonnement et une programmation conservatrice, qualifiée « non woke ».

Bien que le dernier bébé de Donald Trump soit moqué par la presse, notamment française (on se rappelle les sarcasmes de début 2016 sur le « ridicule » candidat républicain), la nouvelle a fait mouche du côté des investisseurs. Le lendemain de l’annonce, dans l’optique d’une fusion avec le groupe médias de Trump, la cotation de l’action de DWAC affichait, en effet, une hausse de 400 % à la clôture. À ces signes prometteurs, il faut ajouter une force de frappe de taille. La valorisation initiale du TMTG atteint 825 millions de dollars et pourrait atteindre 1,7 milliard de dollars après la fusion.

Le sens de l’Histoire voudrait que la rente numérique appartienne ad vitam aeternam aux GAFAM, ou premiers arrivants ; l’« effet plate-forme » faisant que l’utilisateur va là où les autres sont. Si le projet de concurrencer les mastodontes d’Internet paraît fou, on peut toutefois saluer la volonté de se battre et l’absence de défaitisme des Américains. Ce qui n’est déjà pas mal.

Gaëlle Baudry

https://www.bvoltaire.fr/truth-social-la-revanche-de-donald-trump-sur-les-reseaux-sociaux/

Une réflexion sur “TRUTH Social : la revanche de Donald Trump sur les réseaux sociaux

  1. M. Jean-Paul Benoist

    Mes chers Amis,

    Prions bien le Saint Rosaire pour que le Sacré-Cour triomphe sur ses ennemis!

    Très humblement vôtre,

    Le pauvre pécheur que je sais être.

    En union de prières avec vous tous.

    « ad Jesum per Mariam », « Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat »!

    Dieu aura toujours le dernier mot.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s