Les 32 heures du degré zéro de la pensée politique

Natacha Polony pense juste. Et moins par idéologie que par simple bon sens. C’est ainsi qu’elle s’attaque à la notion de travail jugé aliénante par toute cette gauche boboesque autant qu’ubuesque complètement à côté de ses pompes. Le travail est aliénant ! Certes, le travail à la chaîne dans les usines d’hier – automobile, métallurgie entre autres -, n’était pas ce que l’on faisait de plus attrayant, mais le fond du problème n’est pas là. Le travail ennoblit l’homme qui a tout lieu d’être fier des savoirs qu’il a élaborés au fil du temps. D’autant que ce que l’on appelle la modernité a grandement amélioré les conditions de travail des travaux pénibles. Même dans le monde paysan. Enfin ce qu’il en reste. Natacha Polony écrit fort justement : « Il ne vient pas à l’esprit de ces penseurs hors-sol qu’une des difficultés pour réindustrialiser est aujourd’hui la déperdition de ces savoir-faire précieux, comme on le voit dans tous les domaines de la confection et du textile ».

 Lire la suite ICI

 Source : Marianne 21.10/2021

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2021/10/22/les-32-heures-du-degre-zero-de-la-pensee-politique-6345260.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s