Pas de miséreux ni de pauvres en France, mais des millions de « nouveaux vulnérables »

Selon une étude menée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) et relayée ce 11 octobre par le journal Le Monde, la précarité s’aggrave en France et toucherait plus particulièrement les jeunes urbains. 31 % des personnes interrogées se déclarent être aujourd’hui en situation de vulnérabilité, une augmentation de 10 points par rapport à 2018.

Sylvie Ullmann, directrice générale de l’Espace psychanalytique d’orientation et de consultation, déclare : « À cette sortie de crise, nous observons des phénomènes de dépression, de perte de repères, de désorganisation, de flottement et de repli sur soi, comme si la pandémie et le confinement avaient déréglé le rapport au temps ».

L’étude a notamment révélée que « 65 % de nouveaux précaires n’ont pas reçu d’aide, puisqu’il y a manifestement des trous dans la raquette de la protection sociale, et cela les rend pessimistes au point de comprendre les actions violentes contre une société dont ils souhaitent le changement radical ».

https://www.tvlibertes.com/actus/pas-de-misereux-ni-de-pauvres-en-france-mais-des-millions-de-nouveaux-vulnerables

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s