Emmanuel Macron, élu meilleur produit de l’année !, par Clément Martin

Macron

Accompagné du Ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, et de Benoît Payan, maire PS de Marseille, Emmanuel Macron a visité Marseille et annoncé quelques mesurettes sans effet… Dans le 13e arrondissement de Marseille, au sein d’une école primaire, alors qu’on l’interpellait sur l’insalubrité des locaux, il a répondu avec sa démagogie habituelle : « On va faire ça ensemble ».

Outre la pauvreté du langage, comment ne pas relever le ton ridiculement participatif de cette réponse, comme s’il était le président du consensus alors que le Passe sanitaire démontre le virage autoritariste de plus en plus assumé de l’Elysée. Evoquant Samuel Paty, il a rappelé combien sa mort est un drame inoubliable… sans pointer le problème réel à l’origine de ce crime : la pression démographique de la communauté musulmane. Certains parmi eux, majoritaire ou minoritaire mais véhéments, intimident leur entourage et entravent la liberté d’enseignement. Comment invoquer le sacro-saint Plus jamais ça ! sans remettre en cause le mythe du multiculturalisme heureux ? Du bluff, rien que du bluff.

Après avoir annoncé un grand plan de réhabilitation urbaine, « Le scepticisme, remarque Le Parisien (2 septembre 2021) est partagé par des habitants et des élus locaux, qui rappellent que de nombreux plans ont été annoncés depuis des décennies pour Marseille, sans que la situation s’améliore nettement. » Et pour cause : nul réhabilitation urbaine sans renouvellement de population. Si de nombreux quartiers de Marseille tombent en ruines, c’est parce qu’ils ont été abandonnés par les pouvoirs publics après avoir été saccagés par la racaille immigrée. Ce n’est pas d’un manque de moyen dont souffre Marseille et d’autres grandes villes françaises, mais de courage politique. Dans la politique de grands travaux promise par un président déjà en campagne, il n’y a que du bluff, rien que du bluff.

La structure fantôme « Les jeunes avec Macron » lancent une campagne d’affiches à la sauce Netflix où un futur quinquennat d’Emmanuel Macron nous est annoncé ainsi : « Vivement qu’on signe pour cinq saisons de plus. » Les jeunes avec Macron ? Sérieusement ? Qu’a fait Macron pour les jeunes ? A-t-il réformé l’orientation professionnelle au collège et au lycée ? A-t-il désengorgé les facultés et promu la sélection pour donner un meilleur cadre de travail aux plus motivés ? A-t-il lutté contre l’islamo-gauchisme et les délires woke qui prennent en otage l’Université ? Et qu’a-t-il fait pour le mal-être d’une jeunesse confinée, acculée à prendre des anti-dépresseurs ou qui a renoncé aux études ? Du bluff, rien que du bluff.

A l’ubérisation de l’économie, par la multiplication des petits contrats précaires à l’allemande, succède la netflixisation du politique. Emmanuel Macron, élu « Meilleur produit de l’année » par la société du spectacle !

Clément Martin

Texte repris du site de : Les Identitaires

https://fr.novopress.info/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s