L’endettement stratosphérique de la Ville de Paris est passé de 4,1 milliards en 2015 à 7,7 milliards en 2021

[…]

Au-delà des chiffres bruts, c’est l’évolution de l’endettement sous la gouvernance Hidalgo qui frappe le plus. Le 1er janvier 2015, quelques mois après sa première élection, l’encours de la dette s’élevait seulement à 4,1 milliards d’euros. Il a grimpé de 88% depuis.

Sans contester l’envolée de la dette en 2020, la Ville récuse néanmoins le montant (7,71 milliards d’euros) du ministère de l’Economie et des finances. Elle y oppose le chiffre de 6,62 milliards d’euros, qui apparaît dans les comptes administratifs de la mairie. Un décalage d’un milliard et des poussières qui s’explique par l’astuce de la municipalité pour dégonfler artificiellement son endettement et boucher les trous de ses budgets.

Depuis 2016, la Ville exige en effet des offices HLM le versement de loyers… avec 30 ans d’avance ! Pour Bercy, cela ne fait pas un pli : le fruit des avances de ces “loyers capitalisés” s’assimile bien à une dette. Rien d’étonnant, puisque Paris fait opportunément supporter une portion du gâteau de l’endettement à son office HLM, qui se retrouve lui-même contraint d’emprunter pour verser les avances mirobolantes réclamées par la municipalité.

Capital

https://www.fdesouche.com/2021/09/24/lendettement-stratospherique-de-la-ville-de-paris-encore-passe-de-41-milliards-en-2015-a-77-milliards-en-2021/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s