La liste des articles qui vont manquer. Miroirs, chaudières, sous-vêtements, papier, perceuses, baskets etc…

 par  | 20 Sep 2021 |

C’est un article qui reprend un papier du JDD qui liste les produits qui vont le plus nous manquer d’ici quelques mois.

Pour votre nouvelle chaudière, ne tardez pas !

Pour les jouets de Noël, prenez de l’avance également et n’attendez pas le dernier moment pour garnir le sapin !

Evidemment toutes ces pénuries vont terriblement freiner la croissance au dernier trimestre 2021.

Notre Bruno la Maire national qui ne voit les catastrophes qu’une fois arrivées, pourra baisser les prévisions de croissance… Trop tardivement.

Charles SANNAT

La presse s’inquiète de plus en plus d’un risque de pénurie de jouets sous le sapin. Qui plus est, les vélos, les baskets, le papier, et d’autres articles pourraient également manquer à Noël. Pour les vélos, «les manques sont tels que les fournisseurs demandent déjà les prévisions d’ordres du fabricant pour… 2023.»

Les ruptures d’approvisionnement frappant certains secteurs freinent la reprise économique esquissée en 2021, notamment à cause du manque de matières premières.

Le Journal du Dimanche, qui a mené une enquête sur les produits qui pourraient manquer à Noël, cite parmi ses causes la fermeture de sites de production en Asie pour raisons sanitaires, des ports à l’arrêt, la raréfaction des conteneurs faute d’aluminium ou encore une hausse de la demande dans des secteurs comme l’informatique, les véhicules électriques ou la construction.

Parmi les produits qui font défaut ou vont se raréfier se trouvent les miroirs, les berlines, les jouets, les chaudières, les sous-vêtements, le papier, les perceuses, les vélos, les baskets et les balles de tennis.

«Pour le consommateur, les perturbations du système logistique, avec des coûts du transport maritime qui ont explosé de 440% entre juillet 2020 et février 2021, se répercuteront dans les délais d’approvisionnement comme sur les étiquettes», en déduit le JDD.
L’ameublement et le bricolage
Une pénurie touche aussi les secteurs de l’ameublement et du bricolage. Ikea, Conforama ou Leroy Merlin ne parviennent pas à assurer la disponibilité de leurs produits faute de bois ou de batteries.

Concernant le bois, le PDG d’un groupe de construction et de promotion immobilière en Île-de-France a confié au JDD qu’il manquait de tout: de portes, de fenêtres, de trappes, de parquets, de vasques. L’acier, consommé beaucoup en Chine, fait défaut pour les baignoires, les radiateurs ou les chaudières. Le plastique et le cuivre aussi

La crise des semi-conducteurs engendre une situation dans laquelle les acheteurs de voitures neuves doivent patienter au moins neuf mois, poursuit le JDD.

«On approche des 200.000 véhicules non produits», témoigne Laurent Potel, fondateur du site Reezocar, spécialiste du véhicule d’occasion.

Pour les vélos, «les manques sont tels que les fournisseurs demandent déjà les prévisions d’ordres du fabricant pour… 2023».

Faute de bateaux, l’avion
Dans la lingerie, Laurent Milchior, le PDG d’Etam, envisage de faire venir ses produits par avion, faute de bateaux, triplant ainsi les frais de transport.

«Les retards sont considérables. Or Noël et la Saint-Valentin sont des rendez-vous immanquables.»

Ne pas tarder avec les achats

En ce qui concerne les jouets, les professionnels avertissent: mieux vaut faire ses courses de Noël en novembre.

«En décembre, les rayons risquent de ressembler à du gruyère. Anticiper les achats est dans l’intérêt des distributeurs comme des clients», a avancé au Figaro Philippe Guedon, le patron de l’enseigne King Jouet.
Flambée du variant Delta en Asie du Sud-Est

La flambée du variant Delta dans les pays d’Asie du Sud-Est, gros producteurs de vêtements et chaussures, notamment de baskets, a même poussé le lobby américain du secteur à s’adresser à Joe Biden pour lui demander d’y distribuer des vaccins.

Le Vietnam, considéré il y a un an comme un exemple de succès dans la lutte contre le coronavirus, s’est vu obligé de prolonger l’arrêt de nombreuses usines suite à l’échec de sa stratégie du «vivre au travail», c’est-à-dire de dormir et dîner dans les usines pour éviter les contacts avec l’extérieur. Les mesures concernent notamment les sites de Nike, Adidas, Uniqlo ou Gap.

Des ports fonctionnant à capacité réduite et échouage de l’Ever Given
En ce qui concerne le problème des ports, la Chine en compte huit des dix les plus fréquentés au monde. Tous fonctionnent actuellement à capacité réduite. Les navires forment de longues files d’attente pour décharger. La mise à l’arrêt du port de Ningbo-Zhoushan, le troisième mondial, ne fait qu’aggraver la situation.

La pénurie de conteneurs en Asie tient également au blocage du canal de Suez en mars par le porte-conteneurs Ever Given. Après être restés bloqués pendant près d’une semaine après son échouage, de nombreux navires devaient revenir rapidement d’Europe et d’Amérique sans attendre d’être entièrement chargés de conteneurs vides.

Source agence de presse russe Sputnik.com ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s