Le pacte AUKUS et l’Europe

Ex: https://www.kulturaeuropa.eu/2021/09/17/il-patto-aukus-e-leuropa/

Le Pacte AUKUS est né. L’Australie, l’Angleterre et les États-Unis s’unissent dans un pacte militaire, qui aura également une dimension économique, dans le but déclaré de maintenir la zone indo-pacifique « libre et ouverte ». Il va sans dire que l’intention, même si elle est mal dissimulée, est d’endiguer la (sur)puissance croissante et de plus en plus rampante de la Chine.

Mais ce qui devrait nous faire réfléchir, c’est que les États-Unis et le Royaume-Uni ne se sont même pas posé le problème de savoir qui devrait être leur partenaire dans cette nouvelle frontière géopolitique: l’Europe doit être hors jeu, ils se tournent donc vers l’Australie. Celle-ci n’est certainement pas un partenaire militairement stratégique, mais elle l’est à coup sûr tactiquement dans une position clé dans la région, même s’il faut dire qu’au troisième millénaire, le dernier problème pour l’armée Stars and Stripes est de trouver un point d’ancrage. Cela suggère que le seul objectif, en fin de compte, était de donner une gifle au Vieux Continent. Et ça a marché, ça a vraiment marché. La France, à l’occasion de la naissance de ce nouvel accord, a perdu une commande d’environ 31 milliards d’euros pour l’achat de sous-marins à propulsion nucléaire qu’elle s’apprêtait à vendre à l’Australie.

L’Alliance atlantique s’effrite, comme en témoignent les déclarations de Rome, Paris et Berlin (les capitales des pays les plus influents de l’UE) qui ont ouvertement admis qu’ils n’avaient nullement été informés. Ainsi, le très apprécié et acclamé Joe Biden, après une retraite de Kaboul, à la limite de la lâcheté et de l’embarras, a porté un nouveau coup à ce qui serait l’Alliance des pays les plus à même de garantir l' »équilibre » au niveau mondial. 

Il faut admettre que l’équilibre de l’OTAN a déjà été mis à l’épreuve, il n’est donc pas surprenant que les Anglo-Américains continuent à tirer les ficelles. En effet, pour être précis, suite à la déclaration de la future projection de l’UE dans la zone indo-pacifique, les Etats-Unis indiquent clairement qu’ils veulent et désirent évidemment que leurs alliés européens soient là où ils mènent leurs guerres (même si elles sont plus ou moins froides), mais plus généralement les Etats-Unis veulent que les Européens soient et se déplacent comme eux le veulent, sans jamais agir de manière autonome.

Dans ce contexte, que faire ? Malheureusement rien, l’UE n’est qu’un grand fourre-tout qui s’effondre et qui a réussi à réveiller un nationalisme renaissant, mais qui n’a aucune intention apparente de se transformer en un véritable État qui prend des décisions dans son propre intérêt.

Le temps nous dira comment les choses évolueront, mais ce qui est certain, c’est que nous semblons toujours aimer nous montrer comme d’humbles serviteurs. Pas étonnant qu’ils nous traitent de cette façon.

http://euro-synergies.hautetfort.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s