Quand Marlène Schiappa soupçonne Éric Zemmour de ne pas dire ce qu’il pense

schiappa

Il ne faut pas lancer Marlène Schiappa sur l’auteur du Suicide français. L’issue peut être fatale. Bien que la pratique du lancer de Schiappa sur Zemmour soit désormais prohibée sur l’ensemble du territoire, Sonia Mabrouk s’est honteusement livrée à cette activité, dimanche, dans « Le Grand Rendez-Vous » d’Europe 1/CNews/Les Échos.

En dépit de la législation, la journaliste commence le jeu en demandant à la concurrente si elle estime que le chroniqueur de CNews s’est radicalisé. Le ministre est lancé, l’action est irréversible : « Bien sûr », répond-elle du tac au tac. Consciente que Sonia Mabrouk l’a propulsée un peu loin dans la pensée radicale, Marlène actionne les aérofreins : « Ce que j’observe, c’est qu’Éric Zemmour est maintenant dans des propos de plus en plus extrémistes. » Lui qu’elle a connu si Bisounours dans l’émission de Laurent Ruquier, si modéré, presque à gauche, le voilà couteau entre les dents sur les affiches. Non, elle ne peut s’y résoudre.

« Vous avez entendu ce qu’a dit Éric Zemmour sur les Afghans […] qui ont travaillé pour l’armée française ? » Les chroniqueurs présents n’ont pas le temps de répondre. « Il dit, on ne leur doit rien, on n’a pas besoin de les faire venir. Moi, ça me choque ».

Reste la partie finale de la trajectoire au cours de laquelle Marlène Schiappa attribue les méthodes de son propre camp à celui qu’elle incrimine : « Et je ne suis même pas sûre qu’il le pense, je pense qu’il dit ça pour choquer le chaland, pour choquer le bourgeois, pour se radicaliser et montrer qu’il est plus à droite que Marine Le Pen. Voilà sa stratégie. »

Comme le montre cette déclaration, l’atterrissage est périlleux. L’argumentaire poussif. Le trouble-fête de la présidentielle serait en proie aux calculs politicards. Bof ! L’auditeur qui avait parié sur une envolée dans les hautes sphères de la contre-attaque idéologique en est pour ses frais. Marlène Schiappa ne semble pouvoir imaginer un autre modèle que celui de son Président entouré d’un bataillon de communicants. L’arbitre siffle la fin de la partie.

Sonia Mabrouk n’a pas droit à un autre lancer. La règle est ainsi. Éric Zemmour sort indemne du jeu. Prochain lancement de Marlène Schiappa sur la base de Kourou. Objectif Lune. L’observation de le vie politique depuis l’espace. Prendre de la hauteur. Tout semble réuni pour une prestation convaincante sur Europe 1.

Jany Leroy

https://www.bvoltaire.fr/quand-marlene-schiappa-soupconne-eric-zemmour-de-ne-pas-dire-ce-quil-pense/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s