Après six ans de succès, nos amies Les Brigandes vont se réorganiser

« La fidélité en politique, ce n’est pas de toujours faire la même chose, c’est faire des choses qui vont toujours vers le même but ». Après six ans de travail intensif et de succès mérités, Les Brigandes ont décidé de modifier leur mode d’action et de mettre fin à leur carrière en tant que groupe musical. 

Unanimement appréciée malgré quelques viles campagnes de calomnies orchestrées par l’extrême gauche (et parfois hélas reprises par d’autres), Les Brigandes ont enchanté à plusieurs reprises le public de nos journées annuelles de Synthèse nationale. Nous les en remercierons jamais assez.

Ces jeunes femmes sont des combattantes et elles ne sont pas du genre à abandonner facilement la lutte. Dans le communiqué ci-dessous, elles expliquent le sens de leur décision.

SN

Pourquoi nous mettons fin au groupe Les Brigandes

Chers amis, chères amies,
Chers fans ou simples intéressés,

Tout d’abord, nous vous remercions pour votre suivi, votre soutien, vos retours chaleureux ou encore votre travail de diffusion de notre musique ! Certains d’entre vous ont été des aides précieuses, tant sur un plan moral, que technique ou financier, qui ont permis au groupe Les Brigandes de tenir jusqu’à aujourd’hui.

Vous nous avez suivis dans ce qui restera une belle aventure musicale, à travers les succès comme les attaques et les oppositions.

Les Brigandes, lancé en 2015, ce fut 6 ans pour 12 albums, 144 chansons originales et 104 clips. Un des groupes musicaux les plus prolifiques de son temps ! Mais aussi le plus triquard, ce que nous ne prenons pas pour un déshonneur dans le contexte français actuel, où la liberté d’expression est désignée comme un extrémisme à interdire. Les Brigandes auront ainsi eu l’honneur, entre autres, d’être le seul groupe musical convoqué par l’Assemblée Nationale pour se justifier de ses chansons devant une commission d’enquête parlementaire ! Nous aurons servi d’exemple pour démontrer que sous la nouvelle dictature qui s’installe, la chanson authentiquement libre est classée « ennemie publique ».

L’aventure des Brigandes ne fut pas de tout repos, ce qui n’est pas étonnant lorsque l’on chante une critique acerbe de l’ordre établi. On ne compte pas le nombre de calomnies lancées par les médias aux ordres pour salir la réputation de nos familles et nous rendre suspects auprès de ceux qui nous côtoient. Notre auteur-compositeur Joël LaBruyère a été, en tant que première cible de ces attaques, le plus usé par celles-ci. Il a également fourni le plus gros effort dans ce travail, le nombre de chansons composées surpassant de loin les 144 orchestrées pour nos CD. Certaines d’entre elles seront d’ailleurs peut-être reprises pour des projets musicaux ultérieurs.

Le but des Brigandes a été de remettre à l’honneur la véritable chanson française, tantôt caustique, tantôt poétique, et dépassant toujours les tabous de l’époque par goût de provocation. Mais cela a un coût : non seulement en termes de diffamation médiatique et de persécution sociale, mais aussi en termes de production matérielle et d’énergie humaine. Hélas, ce coût a été de moins en moins amorti, la diabolisation et les censures successives ayant diminué le rayonnement de notre œuvre. Continuer la surproduction dans laquelle nous nous étions investis n’aurait donc plus de sens aujourd’hui. Notre œuvre est derrière nous : les 12 albums des Brigandes resteront le témoignage d’un ovni de la scène musicale française, un chant du cygne de la chanson libre et contestataire.

Les possibilités de concert sont quant à elles réduites à une peau de chagrin, vu que nous ne nous plions pas aux exigences de la mascarade sanitaire.

La dernière raison qui nous pousse à stopper cette aventure, est que les Brigandes sont avant tout des mères de jeunes enfants, très occupées à leur donner une éducation digne de ce nom.

Ainsi, nous avons désactivé nos chaînes YouTube, qui étaient de toute façon régulièrement censurées, afin de rassembler l’intégrale de nos clips sur notre site. Nos productions vidéos restent donc accessibles librement sur www.lesbrigandes.com ; et nos albums restent en vente sur notre boutique en ligne boutique.communaute-rose-epee.fr.

En 144 chansons, l’essentiel a été dit. Nos amis et nos fans peuvent continuer à exploiter ce potentiel en le diffusant autour d’eux.

Nous déplorons que, parmi ceux qui se disent défenseurs de la culture française, nombreux sont ceux qui sont imperméables à ses expressions artistiques, dont la chanson fait partie, et se gargarisent de positions intellectuelles incapables de toucher les cœurs. Nous déplorons aussi que certains médias dit « de réinformation » aient boycotté ou diffamé le groupe des Brigandes – représentant de cette chanson française libre et contestataire – en raison de préjugés idéologiques que l’on peut, dans ce cas, qualifier de « sectaires ».

Nous tirons aussi la conclusion suivante : la contestation frontale du Système est stérile. Nous ne croyons pas aux solutions politiques. Plutôt que de contester la société, que nous ne pouvons pas changer en profondeur autant qu’elle le nécessite, mieux vaut essayer d’en créer une autre. Cela implique une sérieuse remise en question, qui nous ramène à notre intériorité : « révolution bien comprise commence par soi-même ». C’est le fondement de la démarche de notre collectif, connu sous le nom de Communauté de la Rose et de l’Épée. Cette démarche est avant tout spirituelle et est exprimée à travers nos écrits, comme la revue URANUS ou les livres de Joël LaBruyère.

L’arrêt du groupe Les Brigandes nous permettra de libérer plus d’énergie pour notre collectif, car nous envisageons de nous réorganiser sous la forme d’un réseau plus dispersé et moins visible pour s’adapter aux temps difficiles à venir. Cela est en cours de réflexion.

L’équipe des Brigandes reste fière du travail effectué durant six ans. Au vu des compétences rassemblées dans notre collectif, nous continuerons probablement avec de nouvelles productions artistiques. Vous serez tenu au courant.

Nous vous remercions de votre soutien fidèle et engagé. Il vous est toujours possible de nous contacter et de nous rencontrer (nous écrire par voie postale).

La musique continue… et le combat pour ce qui est noble, beau et vrai également !

Le concert des Brigandes au rendez-vous BBR de Synthèse nationale 2019 :

Concert de 2015 :

Pour commander les CD des Brigandes cliquez ici

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s