Le maire de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) se couche.

Frédéric Bonnot ne sera plus le bras droit de Mathieu Hanotin. Le directeur de cabinet a été démis de ses fonctions par le maire (PS) de Saint-Denis, annonce-t-on dans l’entourage de ce dernier. Une décision qui entrera officiellement en vigueur le 31 août et qui intervient environ deux mois après la fuite des propos tenus en privé par le collaborateur du maire au sujet d’une assesseure voilée dans un bureau de vote de la commune, lors du premier tour des élections départementales et régionales.

Le 20 juin, Jordan Bardella, le candidat (RN) en Île-de-France, avait suscité la polémique en publiant sur son compte Twitter une photo de lui, en train de voter dans un bureau de Saint-Denis et de signer la liste d’émargement face à cette assesseure.

Quelques heures seulement après la publication de cette photo, Mathieu Hanotin avait publié un message de soutien à cette habitante sur ses réseaux, dénonçant une « instrumentalisation » du cliché par l’extrême droite.

Première génuflexion du maire de Saint-Denis devant l’islam.

Tandis que le cliché commençait à « faire le buzz », ce dernier avait été partagé sur un groupe WhatsApp professionnel privé, auquel appartient le directeur de cabinet. Il l’avait alors commenté en écrivant : « En plus, c’est une chauve-souris qui le fait émarger », accompagné d’un émoji signifiant le rire aux larmes :

Devant la tournure médiatique qu’a prise l’affaire, Frédéric Bonnot avait présenté ses excuses sur les réseaux sociaux. « J’ai commis l’erreur d’utiliser un qualificatif extrêmement déplacé au sujet de cette femme », indiquait-il. Il avait été mis à pied trois jours en juillet par le maire.

Deuxième génuflexion du maire de Saint-Denis devant l’islam.

Une sanction jugée insuffisante par des habitants de la commune issus, pour la plupart, de l’immigration arabo-musulmane , qui avaient manifesté, le 8 juillet, devant l’hôtel de ville.« Ce n’est pas assez, son directeur doit démissionner ! » estimait Jamila, une habitante musulmane de Saint-Denis. Et, suite à cette injonction de la part de quelqu’un qui ne devrait pas être chez nous mais sur la rive sud de la Méditerranée, le directeur de cabinet a donc été démis de ses fonctions.

Troisième génuflexion du maire de Saint-Denis devant l’islam.

Comment voulez-vous qu’avec de tels collabos nous ne soyons pas, avant longtemps, éliminés de notre propre pays comme les nazis voulurent le faire avant eux ?

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s