Pourquoi veulent-ils la peau de Didier Raoult ?, par Jacques PERTEK (Avocat).

OPINION. Arrivé à l’âge de la retraite, le directeur de l’IHU Méditerranée infection de Marseille pourrait être écarté de ses fonctions d’ici au mois de septembre. Pour notre abonné, cette éventualité a un goût de manœuvre politique.

Ce pays est extraordinaire. Il a formé beaucoup de grands savants, dont beaucoup se sont expatriés, souvent pour des raisons respectables. Il a formé de grands universitaires, dont beaucoup sont mis de côté par de vrais apparatchiks, ceux qui gèrent les carrières, et d’abord les leurs. Et certains s’acharnent contre un savant et un universitaire qui a fait une carrière remarquable.

Didier Raoult est d’abord un grand chercheur, dont les travaux font autorité et dont les publications rempliraient une bibliothèque. Il est un vrai médecin, de ceux qui considèrent qu’il faut traiter les patients, en essayant des remèdes qui n’ont pas encore été trouvés. Il a occupé des fonctions prestigieuses dans l’université et dans l’administration, au temps où on tenait encore compte des mérites. Il a présidé la mise en place d’un Institut de recherche qui est le plus prestigieux de France, peut-être d’Europe, et qui lui doit beaucoup. Cela suscite bien des jalousies. Ceux qui n’ont pas vu un patient depuis longtemps, et en tout cas un patient Covid, ne peuvent rivaliser avec lui à la loyale. Si le virus vous attrape, irez-vous voir le « Médecin de Marseille » ou ce spécialiste du rein (néphrologue) ou un médecin réanimateur qui passe son temps de travail à animer les diverses chaînes d’information continue ? Si vous recherchez un avis scientifique, écouterez-vous le Professeur de la Méditerranée ou le nouveau directeur de l’AP-HM, qui est un économiste distingué ? Quant au poste en jeu lui-même, il suscite bien sûr envies et jalousies.

De plus, Didier Raoult a osé dire que le passeport dit sanitaire ne devrait pas être requis à l’entrée des hôpitaux, énonçant cette évidence considérée comme sacrilège. Et il a osé déclarer que, si le vaccin peut être bénéfique pour certains, il n’est pas établi qu’il protège fortement les vaccinés, enfreignant ainsi un dogme déjà bien ébréché. Il oserait donc se mêler de politique, crime de lèse-majesté alors que la France tend à devenir une démocratie de bien-pensants dans laquelle la « pédagogie » rivalise avec le mépris pour remplacer le débat et la réflexion. Bien sûr, le ministre de la Santé, grand spécialiste de l’épilepsie, n’énonce que des vérités et ne se soucie que de l’intérêt général.

On présente parfois Didier Raoult, dans des médias bien intentionnés ou bien macronisés, comme un gourou. C’est peut-être sa principale erreur, d’avoir pu se laisser le lui reprocher. Il aurait dû déclarer : la vaccination est un « acte d’amour », rendant ainsi hommage au Pape François pour cette trouvaille qui fera date et qui lui vaut tant de félicitations, plus encore du côté des sceptiques que de celui des croyants. Au lieu de cela, comme « celui qui dit la vérité doit être exécuté », Didier Raoult subit les foudres de ceux qui veulent le crucifier, au nom des erreurs ou maladresses qui lui sont reprochées, et en réalité pour avoir dit quelques vérités. Certes, il n’aura pas besoin de ressusciter, puisqu’il sera sauvé par la limite d’âge, à la fois prétexte commode et totem d’immunité. Il ne fondera pas une nouvelle croyance, mais il a et il aura de nombreux disciples, parmi les soignants et parmi les malades en sursis que nous sommes tous, paraît-il.

Source : https://frontpopulaire.fr/

http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2021/08/26/pourquoi-veulent-ils-la-peau-de-didier-raoult-par-jacques-pe-6333944.html#more

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s