L’imposture aéronautico-climatique.

Décidément, les imposteurs sont partout. Du sommet de l’Etat jusqu’à ses portes-voix. Et c’est ainsi que l’on peut constater, le même jour, le déferlement médiatique autour du dernier rapport alarmiste du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) – https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/08/09/rapport-du-giec-il-faut-decarboner-de-toute-urgence-et-de-maniere-tres-radicale-nos-societes-et-nos-economies_6091011_3244.html – et la publication réjouie des résultats de l’industrie aéronautique cet été : au début de la semaine, les billets mis en vente par les compagnie aérienne représentaient à peu près 70% de ce qui se faisait en 2019. Alors bien sûr, 70%, ce n’est pas un rétablissement complet mais au moins, pour eux, la majeure partie de la flotte ne reste plus sur le tarmac (il faut rappeler que jusqu’en mai, le trafic aérien n’atteignait en Europe que 30 à 40% de son niveau de 2019).

Bref, les avions sont de retour dans le ciel et les riverains des aéroports n’entendront bientôt plus le chant des oiseaux dans leur jardin.

Et demain ne sera pas mieux qu’hier. Peut-être même pire, histoire de prendre une revanche sur la nature…

Ces gens sont fous.

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s