Parution du n°88 du magazine Terre & peuple

L’éditorial de Pierre Vial :

MONTJOIE SAINT DENIS !

Au Moyen Age c’était le cri de guerre des chevaliers français chargeant l’ennemi. Aujourd’hui il est considéré par les crétins qui sont au pouvoir comme subversif. Ce qui révèle l’état de décadence, de déliquescence, de pourriture, d’inversion des valeurs dans lequel est tombée la République macronienne. Voilà une bonne raison pour que ce cri soit repris par tous ceux qui ont décidé de faire la guerre – oui, la guerre – au macronisme, à ses pompes et à ses œuvres. Des journalistes incultes (pardon pour le pléonasme) affirment du haut de leur docte ignorance que c’est un slogan royaliste. C’est une stupidité, une de plus, car ce cri de guerre n’est pas né avec les disciples de Maurras, qui, tout simplement, y trouvent une référence à d’ancestrales traditions, ce qui est tout à leur honneur.

L’historienne Anne Lombard-Jourdan explique que l’étymologie du terme Montjoie est francique (Mundgawi) signifiant « celui qui protège le pays », et que ce cri ancestral a été christianisé avec saint Denis, le Montjoie étant la bannière de l’armée, l’oriflamme rouge, derrière laquelle elle se rassemble pour marcher à la bataille et que le roi va chercher à Saint-Denis avant d’engager les combats.

C’est aujourd’hui un appel au combat qui peut rassembler, au-delà des étiquettes, tous ceux qui veulent se battre pour la défense de notre terre et de notre peuple. Quant à Macron, le soufflet qu’il a reçu est une bien faible sanction pour un homme qui a été installé là où il est par ceux qui veulent achever la destruction de la patrie française. Il faut donc le ranger dans la longue galerie des agents de l’Anti-France.

Murés dans leur jacobinisme, les Macroniens veulent ignorer tout ce qui fonde l’enracinement des êtres dans leur identité. Ils méprisent ainsi l’enseignement des langues régionales, pour la défense desquelles plusieurs milliers de personnes ont manifesté le 29 mai, de Bretagne au Pays Basque, d’Alsace en Catalogne et en Corse.

La faillite des Macroniens est, aussi, spectaculaire en matière d’insécurité. En témoigne Xavier Raufer, criminologue reconnu et docteur en géopolitique, qui fait un bilan sans concession de quatre ans de macronisme, en ciblant l’action du ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin et en qualifiant de « dérisoire » la lutte contre le trafic de drogue tout en mettant le doigt sur les dysfonctionnements du ministère. Mais Raufer ne met pas en cause le seul Darmanin. Il épingle « la succession de tocards que nous avons eu comme ministres de l’Intérieur ». Il précise : « La série des tocards a démarré avec l’arrivée de Cazeneuve. C’est un petit roquet qui aboie et un lâche (…) Par la suite Castaner est arrivé. Ce dernier est un authentique pitre ». Darmanin ? « Il pourrait faire du showbiz intelligent mais le sien ne l’est pas ». La drogue ? « Lutter contre le trafic de drogue consiste à vider l’océan avec une petite cuillère (…) Les narcos se mettent dans les poches à peu près 1,2 à 1,4 milliard d’euros par an ». Pour finir, un chiffre : « Partis de notre base de données nous avons comptabilisé, en France, 187 nuits avec une ou plusieurs émeutes ».

Devant la faillite des politiciens français, toutes étiquettes confondues, on est évidemment tenté de regarder ailleurs. Par exemple en Russie, où Poutine a fait une démonstration de courage politique en déclarant à la Douma : « En Russie, chacun doit vivre comme les Russes. N’importe quelle minorité, de n’importe où, si elle veut vivre en Russie, marcher et manger en Russie, devrait parler le russe et doit respecter les lois russes. S’ils préfèrent la Loi de la Charia et vivre selon leurs préceptes, alors nous conseillons aux Musulmans d’aller vivre là où telle est la loi nationale. La Russie n’a pas besoin de minorités musulmanes. Les minorités ont besoin de la Russie et nous ne leur accorderons ni des privilèges spéciaux ni n’essaierons de changer nos lois pour les adapter à leurs désirs, peu importe leurs hurlements contre notre prétendue « discrimination ». Nous ne tolérerons pas le manque de respect à notre culture russe. Nous devons savoir tirer les conséquences face aux suicides de l’Amérique, de l’Angleterre et de la France, si nous voulons survivre en tant que nation. Les Musulmans conquièrent ces pays mais ils ne prendront pas le contrôle de la Russie. Les coutumes russes et nos traditions ne sont pas compatibles avec leur manque de culture ou leurs coutumes primitives. Lorsque cette honorable assemblée pense à promulguer de nouvelles lois, elle doit prendre essentiellement en considération l’intérêt national russe, elle ne doit nullement prendre en compte la Charia ».

Les membres de la Douma, debout, ont salué par une ovation de cinq minutes ce discours.

Site de Terre & peuple cliquez ici

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s