Crise sanitaire : petits et gros mensonges d’Etat

Emmanuel Macron ou l’art de retourner sa veste. Le 29 avril, le chef de l’Etat annonçait à une France en plein troisième confinement que le pass sanitaire « ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas ». Le 12 juillet au soir, il a pourtant annoncé exactement le contraire.  A partir du début du mois d’août, le pass sanitaire sera étendu aux cafés, restaurants, trains, trajets en car pour des longues distances…

Au sujet du mensonge, les membres du gouvernement ne sont pas en reste. Pendant des mois, ils ont multiplié les discours rassurants sur les plateaux de télévision et à la radio, assurant comme le ministre de la Santé Olivier Véran le 19 mai que « le pass sanitaire n’est pas nécessaire du tout pour rentrer dans un café […] ce n’est pas du tout quelque chose qui vise à exclure ou à contraindre ». Il semblerait au contraire que c’est bien le but, Emmanuel Macron affirmant hier vouloir « faire porter les restrictions sur les non-vaccinés».

Le mensonge est décidément un exercice dans lequel le gouvernement excelle, comme en témoigne la gestion de la crise sanitaire depuis le début, entre mensonges sur les masques, les confinements successifs ou la santé des hôpitaux. Un exercice de style qui ne devrait pas cesser de si tôt !

https://www.tvlibertes.com/actus/crise-sanitaire-petits-et-gros-mensonges-detat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s