Zemmour à propos de Macron : « Il ne maîtrise pas les flux migratoire, refuse l’assimilation et ensuite il vient se plaindre de la racialisation de la société… »

Emmanuel Macron a accordé un entretien au journal Elle sur plusieurs sujets : les violences faites aux femmes, l’avortement… Il y déclare notamment :

«Je vois la société se racialiser progressivement», «la logique intersectionnelle fracture tout», «renvoie chacun à son identité».

«Je suis du côté universaliste. Je ne me reconnais pas dans un combat qui renvoie chacun à son identité ou son particularisme». «Les difficultés sociales ne sont pas uniquement structurées par le genre et par la couleur de peau, mais aussi par l’inégalité sociale». «Je pourrais vous présenter des jeunes hommes blancs qui s’appellent Kévin, habitent Amiens ou Saint-Quentin, et qui ont aussi d’immenses difficultés, pour des raisons différentes, à trouver un job».

«Nous apportons un soutien politique et financier spécifique à l’éducation des filles dans le monde, ainsi qu’aux droits à la santé sexuelle et reproductive. Nous valoriserons aussi des “rôles modèles”, c’est-à-dire des exemples».

Il exprime son opposition à un délai allant jusqu’à 16 semaines pour l’avortement :

 «Je n’y suis pas favorable. Chaque année, 4000 à 5000 femmes vont à l’étranger pour pouvoir le faire, mais c’est avant tout le signe d’un échec de notre prise en charge».

Hypocrite : chaque année 230 000 avortements sont pratiqués en France. Il est là l’échec.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s