Le régime de Macro-Néron vers l’agonie ? Cet Occident qui part en vrille

De Bernard Antony :

Au moins le gorillesque Dupont-Moretti ne nous aura pas déçus. Propulsé par un caprice de Macro-Néron au ministère de la Justice, ce très fulminatoire personnage, jadis dit-on brillant avocat malgré ses façons brutales et ses provocations, a le mérite aujourd’hui de semer l’effroi dans le gouvernement ; sauf chez son ambitieux et teigneux collègue Darmanin.

Selon toutes les sources élyséennes, le forcené Garde des Sceaux serait devenu fou de colère après l’expression du contentement du ministre de l’Intérieur pour le score réalisé dans les Hauts de France par le « frangin » du Grand Orient Xavier Bertrand, auquel il était très amicalement et politiciennement lié jusqu’à son entrée au gouvernement.

Selon nos informations, les choses ont bel et bien failli très mal tourner entre le premier en posture de sumotori et soufflant comme une baleine, et le second en position de ricanant karatéka. Et dans ces cas-là, on le sait bien, nul ne peut savoir comment les choses auraient pu tourner si la si douce, si frêle et si aimante Marlène Schiappa ne s’était entreposée pour les supplier langoureusement de demeurer bien gentils :

« Comment, grands vilains, pouvez-vous risquer de causer quelque dangereuse exaspération à celui qui, coûte que coûte, doit impulser au gouvernement son plus haut degré d’efficacité et en même temps œuvrer pour qu’il soit un superbe symbole de la République en marche ? »

Mais à la vérité, 70 % des français s’en doutent aujourd’hui, ce gouvernement voué à toutes les déconstructions de notre histoire et de notre avenir n’est compétent que pour intensifier chaque jour, en tous domaines, les processus de destruction génocidaire de notre pays :

  • Tsunamigration et islamigration comme substitutions à la dénatalité française,
  • Appuis institutionnels, culturels et universitaires à la révolution de l’idéologie racisée, décoloniale, en fait à l’émergence d’un racisme antifrançais systématisé.
  • Promotion totalitaire de l’idéologie LGBT et de toutes ses variantes virales.
  • Déconstruction médiatique, scolaire et universitaire de la culture et de la langue française.

Je ne crois pas que la construction actuelle du parti gouvernemental, inexistant, et de son gouvernement, pitoyable, puisse durer longtemps.

Je ne crois pas, s’il arrive l’année prochaine jusqu’à l’échéance de son mandat, qu’Emmanuel Macron puisse être inéluctablement réélu.

Je crois aussi possible la montée d’une exaspération du peuple français, chez la minorité qui vote, et plus encore, chez la majorité qui ne vote pas, telle que l’indécent Macro-Néron ne soit pas réélu.

Mais pèsera en sens contraire l’entente politicienne, liberalo-socio-écolo-LGBT que certains concoctent déjà sans doute autour de lui.

 Ajoutons que, toute honte bue, il a enclenché avec Erdogan, qui avait mis en doute sa santé mentale, une nouvelle phase de rapports aimables afin de s’attirer les bonnes grâces de l’islam.

Ceci n’est pas fait pour déplaire aux Allemands qui certes ont eu de longue date de très bons liens avec l’Empire ottoman. Mais surtout, Angela Merkel et Ursula Von Der Leyen mènent une funeste politique de complaisance pour combler par l’immigration les vides de leur démographie.

Mais le gouvernement de l’Allemagne ne mène pas seulement, comme la France, une politique de grand remplacement de population. Comme on vient de le voir, il est aujourd’hui furieusement contre le peuple hongrois qui n’accepte pas de se plier aux ukases antidémocratiques de la dictature du groupe de pression « gay-LGBT… ».

Selon les habituelles dialectiques subversives, ce groupe de pression de minorités sexuelles idéologisées prétend assimiler à de l’homophobie la non-soumission aux exigences dominatrices des lobbies gays. Ces derniers se sont d’ailleurs également imposés en bien des structures, et notamment dans l’épiscopat de l’Église catholique allemande dont le personnage le plus emblématique de la subversion est le triste cardinal Marx, au nom prédestiné, dont la démission a été refusée par le pape qui ne lui a pas mesuré son admiration.

Ce cardinal-là a été en effet aussi bien l’exaltateur de Luther que de Karl Marx…

Le peuple allemand subit ainsi aujourd’hui, après la monstruosité nazie et l’abomination stalinienne, la nouvelle révolution contemporaine des virus mutants du communisme et du nihilisme : celle de la désolation culturelle et de l’aplatissement spirituel avec toutes les soumissions et prosternations aux modes des déconstructions du mouvement « woke » et de la « cancel culture ».

Il s’est ainsi instauré comme une compétition auto-génocidaire entre l’Allemagne masochiste de Merkel et Von der Leyen et la France de Macro-Néron.

Et les autres pays de l’Europe occidentale, à l’exception du Danemark qui se réveille, ne sont pas mieux lotis.

Pour l’heure, l’espérance, comme le soleil, se lève en Europe de l’est.

Vivent la Hongrie, la Pologne et les autres pays de l’Europe résistante !

https://www.lesalonbeige.fr/le-regime-de-macro-neron-vers-lagonie-cet-occident-qui-part-en-vrille/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s